Connect with us

Réseaux sociaux

Facebook aurait l’intention de renforcer sa sécurité via une acquisition

D’après des sources non-officielles, Facebook aurait l’intention de faire l’acquisition d’un acteur majeur en cybersécurité. Cela permettrait à l’entreprise de se doter de nouveaux outils, mais également de rassurer ses utilisateurs. Cette année, après avoir été secoué par le scandale Cambridge Analytica, l’entreprise a également révélé un piratage massif qui a touché 30 millions de comptes.

Il y a

le

La confiance des utilisateurs en Facebook pour la sécurisation de leurs données personelles s’est largement détériorée, cette année. Après le scandale Cambridge Analytica, l’entreprise a révélé, récemment, un piratage massif qui a affecté près de 30 millions de comptes.

Et afin de muscler la protection des données, Facebook aurait l’intention de faire l’acquisition d’un acteur important dans le domaine de la cybersécurité.

C’est en tout cas ce qu’indique un article du site The Information, relayé par Engadget. D’après les sources de ce site, Facebook serait actuellement en train d’accélérer ce projet, et l’entreprise aurait même déjà fait des propositions à quelques acteurs.

Une acquisition pour redorer l’image de Facebook ?

On ne sait pas quelles entreprises intéressent Facebook. Mais d’après les rumeurs, ce dernier serait surtout à la recherche de systèmes capables de renforcer la sécurité des comptes des utilisateurs. Et pour le moment, on ne sait pas quand Facebook pourrait officialiser une acquisition.

> Lire aussi :  Facebook travaillerait sur un concurrent du Chromecast doté d’une caméra

En tout cas, étant donné les deux scandales qui ont affecté Facebook cette année, il serait logique que celui-ci prenne des mesures pour renforcer sa sécurité informatique ainsi que celle des comptes des utilisateurs.

Et en faisant l’acquisition d’un acteur majeur en cybersécurité, Facebook ne se doterait pas seulement d’outils supplémentaires, mais devrait également profiter d’une bonne publicité, en montrant que la protection des données de ses plus de 2 milliards d’utilisateurs fait partie de ses préoccupations.

Mais pour le moment, comme ces informations proviennent d’une source non-officielle, celles-ci sont encore à prendre avec des pincettes.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Dernières news

Les bons plans

Les tests