Facebook change de stratégie contre les fake news

Facebook ne marquera plus les articles de désinformation avec un indicateur rouge.

Cela fera bientôt un an que la polémique concernant les fake news sur Facebook a commencé. Et aujourd’hui, le numéro un des réseaux sociaux annonce un changement de stratégie concernant les mesures qu’il prend contre la propagation de ces articles de désinformation.

L’une des premières choses que Facebook a faites afin de limiter la portée fake news était de travailler avec des médias et des organismes spécialisés dans le fact-checking pour identifier ces articles trompeurs. Et une fois qu’une fake news est identifiée, Facebook y mettait un marqueur rouge indiquant que l’information est contredite.

Si cette mesure a permis de calmer l’opinion publique, il s’avère qu’elle n’est pas vraiment efficace

« Les recherches académiques sur la correction de la désinformation ont montré que mettre une image forte, comme un drapeau rouge, à côté d’un article, peut en fait ancrer des croyances profondément ancrées – l’effet inverse de ce que nous voulions », écrit Tessa Lyons, Product Manager, dans un billet.

Et effectivement, si un fan de sites conspirationnistes voit que l’article d’un média qu’il suit est marqué avec le drapeau rouge, cela pourrait en fait renforcer ce à quoi il croit profondément.

Donc, au lieu de marquer les articles contredits avec un indicateur très voyant, Facebook va plutôt afficher des articles sur le même sujet à côté.

« […] les articles connexes sont simplement conçus pour donner plus de contexte, ce qui, selon nos recherches, est un moyen plus efficace d’aider les gens à comprendre les faits. En effet, nous avons constaté que lorsque nous montrons des articles connexes à côté d’une fausse information, cela conduit à moins de partages que lorsque le drapeau est affiché », explique Tessa Lyons.

Sinon, Facebook annonce également qu’en 2018, il compte doubler ses efforts contre ce phénomène.


Commenter