Suivez-nous

Moteurs de recherche

Facebook et Google interdisent les publicités pour des masques médicaux

Facebook et Google ont annoncé qu’ils interdisent temporairement les publicités pour des masques médicaux.

Il y a

  

le

 

Par

logo de Google
© Paweł Czerwiński

Vous ne verrez plus de publicités pour des masques médicaux sur les emplacements publicitaires de Facebook et de Google. Alors que l’épidémie de coronavirus continue de semer la panique dans le monde, ces deux géants de la publicité en ligne ont annoncé cette nouvelle mesure.

« Nous interdisons les annonces et les fiches commerciales vendant des masques médicaux. Nous surveillons étroitement le COVID19 et apporterons les mises à jour nécessaires à nos politiques si nous voyons des gens essayer d’exploiter cette urgence de santé publique. Nous commencerons à déployer ce changement dans les jours à venir », indique Rob Leathern, un employé de Facebook.

Facebook interdisait déjà les « allégations médicales » liées au coronavirus ainsi que la promotion de produits qui prétendent empêcher de contracter celui-ci. Visiblement, il s’agit d’une mesure pour bloquer les personnes qui essayaient de vendre des remèdes miracles via le réseau social.

Cité par Business Insider, Google indique, quant à lui : « Par prudence, nous avons décidé d’interdire temporairement toutes les annonces de masques médicaux. Nous surveillons activement la situation et continuerons de prendre les mesures nécessaires pour protéger les utilisateurs. »

De son côté, Amazon a déjà fait le ménage. La semaine dernière, le géant du e-commerce a indiqué qu’il a déjà retiré plus de 500 000 offres de la version américaine à cause de prix abusifs qui profitaient de la panique causée par le coronavirus.

En ligne, la lutte contre la désinformation et les possibilités d’abus

Depuis le début de l’épidémie, les principales plateformes en ligne ont plutôt fait preuve de réactivité afin d’empêcher la propagation de la désinformation sur le coronavirus, ainsi que les possibles abus. Il y a quelques jours, Sundar Pichai, patron de Google, a évoqué, dans un billet de blog, les mesures que le géant du web a déjà prises afin d’aider les internautes à s’informer correctement.

Par exemple, si vous allez sur Google et que vous recherchez « COVID-19 », vous verrez une page spéciale qui inclut des liens vers « des informations plus fiables de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). » Des fonctionnalités similaires sont proposées via Maps et YouTube.

Sur Facebook, si vous recherchez « Coronavirus », le réseau social fera apparaître une carte qui redirige vers les informations fiables de l’OMS. Le réseau social a aussi déjà annoncé des mesures afin de limiter la propagation des contenus de désinformation, comme les théories du complot, concernant cette épidémie.

Youtube
Par : Google LLC
4.4 / 5
84,8 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests