Facebook : finalement, il y aura bien un bouton « je n’aime pas » ?

Le réseau social Facebook vient de faire une annonce pour le moins surprenante, après avoir passé des années à refuser d’envisager la possibilité d’intégrer un bouton « je n’aime pas ».

Bouton dislike sur Facebook

Cela fait des années que de très nombreux utilisateurs réclament l’apparition d’un bouton pour affirmer qu’ils n’aiment pas un article, un commentaire, une situation, etc. Mais jusqu’à présent, Facebook avait toujours indiqué vouloir être un réseau social positif. L’entreprise a toujours eu la crainte qu’un bouton affirmant un sentiment négatif pourrait amener plus de problèmes, que d’avantages.

Facebook envisage la possibilité d’un bouton  de type « je n’aime pas »

Mark Zuckerberg a expliqué que l’entreprise travaillait bien sur un bouton alternatif au simple « like » ou « j’aime », même s’il pense que ce dernier ne s’appellera pas « je n’aime pas ». Le PDG de Facebook a expliqué : « Tous les moments ne sont pas de bons moments », ajoutant : « Si vous partagez quelque chose de triste, comme sur une crise des réfugiés qui vous touche, ou si un membre de votre famille est décédé, cela peut n’être pas facile d’“aimer” ce post… Je pense qu’il est important de donner aux gens plus d’options que de simplement l’aimer. »

La crainte de Facebook à faire apparaitre un bouton de type « dislike » ou « je n’aime pas », c’est que les utilisateurs s’en servent à outrance, comme une arme destructrice. Facebook  devra convaincre les marques et les leaders d’opinion qui sont des acteurs essentiels du réseau social de ne pas être effrayés par la possibilité d’être ouvertement critiqués sur la plateforme. Le scénario de milliers, voire de millions de « dislikes » pourrait amener les utilisateurs à poster moins de commentaires ou d’articles, ce qui serait très négatif pour le réseau social qui tire plus de 90 % de ses recettes de la publicité.

L’équipe de Facebook planche donc sur un bouton permettant aux utilisateurs de partager des moments tristes ou graves. Une phase de test pourrait être lancée très prochainement confiait Mark Zuckerberg. Alors, « j’aime » ou « je n’aime pas ? » n’hésitez pas à nous rejoindre sur Facebook pour nous donner votre avis !

Source


Nos dernières vidéos

7 commentaires

  1. Mais pourtant l’info réelle c’est « non, ça ne sera pas un dislike, ça sera une marque d’empathie ». Qu’on ait du clickbait sur « pause citron » oui pourquoi pas, mais que votre ligne éditoriale technique générale soit maintenant du même niveau que Topito c’est décevant… ‘Fin je trouve.

  2. Pingback: Facebook : finalement, il y aura bien un bouton « je n’aime pas » ? | ARI – Revue de web

  3. Pingback: Septembre | Pearltrees

  4. Pingback: E-DEV Multimedia | Agence web en Corse | Peut-être un bouton "je n'aime pas" sur Facebook?

  5. Pingback: Facebook : des émoticônes à côté du bouton « J’aime »

  6. Pingback: Facebook : les « réactions » auront les mêmes effets que les like

  7. Pingback: Les Reactions arrivent bientôt sur Facebook | Presse-Citron

Répondre