Facebook ne veut plus afficher de « Tendances »

Les Tendances disparaissent de Facebook.

A l’instar de Twitter, Facebook proposait un onglet pour les tendances sur son site web. Mais aujourd’hui, le réseau social annonce qu’il met définitivement fin à cet onglet.

Comme l’expliquait Facebook dans une FAQ, « Les tendances vous aident à découvrir des sujets intéressants et pertinents sur Facebook qui ne s’affichent peut-être pas dans votre fil d’actualité. Il vous montre une liste de sujets récemment devenus populaires sur Facebook. Les rubriques qui apparaissent dans Tendances sont déterminées en fonction du nombre d’éditeurs qui publient des articles sur Facebook à ce sujet et du niveau d’engagement de ces articles. Notre équipe est responsable de l’examen des sujets Tendances afin de s’assurer qu’ils reflètent les événements du monde réel ».

Le problème, c’est qu’en 2016, les curateurs de Facebook, chargés du contenu de cette rubrique, ont été accusés de partialité (en faveur du parti démocrate américain). Même si Facebook a nié les accusations, le réseau social a tout de même modifié le fonctionnement de la fonctionnalité, en utilisant moins d’humains et plus d’intelligence artificielle pour déterminer le contenu de ces Tendances. En plus de permettre à Facebook de répondre aux accusations de partialité, cette décision aurait aussi aidé le réseau social à étendre la fonctionnalité dans d’autres pays (moins d’humains, moins de coûts).

Mais finalement, aujourd’hui, Facebook décide donc de ne plus afficher de tendances, au profit de nouvelles expériences

D’après le réseau social, cette décision est motivée par le fait que la façon dont les gens s’informent via Facebook change. Désormais, ils le font principalement sur mobile et de plus en plus via des vidéos. Trois nouvelles fonctionnalités sont citées, pour remplacer les tendances.

  • Tout d’abord, Facebook permet à certains médias d’utiliser un label « Beaking News » sur des liens du fil d’actualité. Actuellement, 80 éditeurs peuvent utiliser cette fonctionnalité, en Amérique du Nord, en Amérique du Sud, en Europe, en Inde et en Australie.
  • Facebook teste aussi un nouvel onglet baptisé Today In qui n’affiche que des informations locales, comme les articles de médias locaux ou les publications des autorités.
  • Enfin, sur Watch, l’onglet dédié aux vidéos que Facebook teste aux Etats-Unis, le réseau social va commencer à afficher une section dédiée aux actualités, avec des couvertures en direct ainsi que des résumés de l’info. Certains contenus de cette section seront exclusifs à Watch.


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.