Connect with us

Réseaux sociaux

Facebook pénalise les sites qui publient des articles volés

Facebook vient d’annoncer une mise à jour du fil d’actualité.

Il y a

le

Facebook sur un smartphone

Si vous êtes journaliste ou blogueur (régulier), il vous est certainement déjà arrivé qu’un site peu scrupuleux fasse un copier/coller d’un article ou d’un billet pour republier celui-ci, sans votre accord.

Cette semaine, Facebook a décidé de faire quelque chose contre ce phénomène très courant (dont Presse Citron est régulièrement victime).

En effet, le numéro un des réseaux sociaux annonce qu’il va dorénavant limiter la visibilité de ces sites sur le fil d’actualité. En mai 2017, celui-ci avait mis à jour son algorithme afin de pénaliser les sites de mauvaise qualité. « Les membres de notre communauté nous disent qu’ils sont déçus lorsqu’ils cliquent sur un lien menant à une page Web contenant peu de contenu de fond et couverte de publicités perturbatrices, choquantes ou malveillantes. Les gens s’attendent à ce que leur expérience après avoir cliqué soit simple », expliquait l’équipe de Facebook.

Facebook fait le ménage

Cette semaine, le numéro un des réseaux sociaux annonce de nouvelles mesures complémentaires à cette mise à jour de 2017. « À partir d’aujourd’hui, nous lançons une mise à jour afin que les internautes voient moins de publications qui pointent vers des sites de qualité médiocre qui copient et republient principalement le contenu d’autres sites sans fournir de valeur unique. Nous ajustons nos directives aux éditeurs en conséquence », lit-on dans un communiqué du 16 octobre.

> Lire aussi :  Facebook développerait une appli vidéo pour reconquérir les ados

Le site TechCrunch, qui fut l’un des premier à relayer cette information, explique de son côté que Facebook a pris cette décision après avoir demandé l’avis de certains utilisateurs. Apparemment, les systèmes de Facebook compareraient le texte d’un article avec ceux des « autres » articles pour savoir si un lien doit être pénalisé.

Si Facebook pénalise les sites qui bombardent les lecteurs de publicités, qui apportent peu de valeur ou qui volent le contenu des autres, cela motivera les éditeurs de ces sites à rehausser le niveau, ce qui profite aux lecteurs. Et c’est pareil pour le clickbait !

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Noémie

    18 octobre 2018 at 9 h 58 min

    Apparemment fb ne presente plus non plus les pages qui partagent des contenus d autres pages ! Quel dommage c etait un moyen de donner plus de visibilité aux contenus avec un public légèrement différent et un moyen de glaner des j’aime la page sans publicité payante !
    Decidemment il n y a que l argent qui compte pour fb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests