Facebook annule le stage d’un étudiant d’Harvard à cause d’une appli qu’il a développée

Le créateur de l’extension Marauder’s Map s’apprêtait à faire son stage chez Facebook.

Marauder Map: une application pour suivre les utilisateurs de Facebook Messenger à la trace

Aran Khanna, étudiant à Harvard, avait la chance faire un stage chez Facebook. Mais le numéro un des réseaux sociaux en a décidé autrement après à la publication, par le futur stagiaire, de l’extension Chrome Marauder’s Map.

Comme nous vous l’expliquions au mois de juin, celle-ci utilise la fonctionnalité de Messenger qui partage automatiquement la géolocalisation de l’utilisateur pour vous permettre de « suivre à la trace » vos amis sur une carte. D’après le site Boston.com, pour Khanna, il s’agissait d’une étude de cas et ce dernier aurait créé cette application pour que les internautes se rendent compte des conséquences de ce partage de géolocalisation sur Messenger. Bien entendu, la Marauder’s Map est rapidement devenue virale.

Mais la petite expérience n’a visiblement pas été du goût de Facebook. Le lendemain de la publication de l’appli, le futur manager de Khanna lui aurait appelé pour lui demander de ne pas parler avec la presse. Le jour suivant, Facebook lui aurait demandé de supprimer son appli, ce qu’il aurait fait. Mais le stagiaire a également indiqué sur une publication sur la plateforme Medium ainsi sur la description de l’extension que Facebook lui a demandé désactiver celle-ci. Et le troisième jour, il est appelé par un employé de Facebook pour lui annoncer que l’entreprise avait décidé d’annuler son stage.

Selon Boston.com, le numéro un des réseaux sociaux n’aurait pas apprécié que l’étudiant d’Harvard viole les conditions d’utilisation de Facebook. De plus, on lui aurait expliqué par e-mail que sa publication sur Medium ne correspond pas aux comportements que l’entreprise attend de ses stagiaires. Un porte-parole de Facebook a aussi indiqué qu’il a été demandé à l’étudiant à plusieurs reprises de supprimer le code, ce qu’il n’a pas fait.

En tout cas, après la publication de cette extension, Facebook a fait une mise à jour qui permet aux utilisateurs de Messenger d’avoir plus de contrôle sur le partage de la géolocalisation.

(Source)


Nos dernières vidéos

Send this to a friend