Connect with us
Red top

Réseaux sociaux

Facebook s’invite au nord de la Suède

Le réseau social américain a en effet d’annoncer qu’il implantera son prochain data center en Europe, à Luleå, au nord de la Suède. La ville, située à une centaine kilomètres du cercle polaire sera la première d’Europe à accueillir un tel centre de traitement des données, le troisième pour Facebook qui en possède déjà deux sur le territoire américain.

Il y a

le

Le réseau social américain a en effet annoncé qu’il implantera son prochain data center en Europe, à Luleå, au nord de la Suède. La ville, située à une centaine de kilomètres du cercle polaire sera la première d’Europe à accueillir un tel centre de traitement des données, le troisième pour Facebook qui en possède déjà deux sur le territoire américain.

«Après une étude rigoureuse de sites à travers l’Europe, nous avons conclu que Luleå offrait la meilleure offre de ressources, dont un climat favorable au refroidissement (des installations) par l’environnement» et «des ressources énergétiques propres» note Facebook, dont les propos sont repris par Le Figaro. Le réseau social aux 800 millions d’utilisateurs justifie donc son implantation à Luleå en raison du climat. En effet, avec une température moyenne de 2°C et qui n’a pas dépassé les 30°C pendant 24 heures depuis 1961, comme le fait remarquer au Telegraph Mats Engman, directeur du Aurora Science Park, on comprend mieux le choix de Facebook. Trois bâtiments de 28.000 mètres carrés chacun sont prévus, soit l’équivalent de onze terrains de football. Le premier sera d’ailleurs opérationnel d’ici un an mais il faudra attendre 2014 pour voir le date center pleinement fonctionnel.

> Lire aussi :  La fin du chemin pour Path

Karl Petersen (maire de la ville de Luleå) & Tom Furlong (responsable des opérations de Facebook)

Une image à redorer

En avançant l’idée de « ressources énergétiques propres », le réseau social tente d’améliorer une image ternie par Greenpeace qui condamnait, en avril dernier, le choix de Facebook de s’implanter dans l’Oregon alors que l’Etat utilise encore beaucoup le charbon. Des groupes sur le site Facebook avaient d’ailleurs vu le jour pour protester comme le relevait le site arretsurimages.net en Avril 2010. Le groupe « We want facebook to use 100% renewable energy » compte aujourd’hui près de 300000 membres. De même, Greenpeace a lancé la page Unfriend Coal pour pousser Facebook à choisir les énergies renouvelables. Pour le data center, qui demandera près de 120 mégawatts pour fonctionner, l’équivalent de la consommation de 16 000 maisons individuelles, une centrale hydroélectrique permettra à Facebook de bénéficier d’une énergie renouvelable.

Google en précurseur

En effet, la firme de Mountain View avait choisi de s’installer dans un autre pays du nord de l’Europe, en Finlande, dans la ville de Hamina. L’opération aura coûté 200 millions à Google et durée deux ans pour transformer une ancienne fabrique de papier en data center. En 2007, c’est Microsoft qui songeait à s’installer en Sibérie mais l’affaire ne s’est jamais concrétisée.

> Lire aussi :  Facebook pénalise les sites qui publient des articles volés

Enfin selon Mats Engman, le choix de s’implanter en Suède serait également dû au fait que le pays possède un excellent réseau de fibres optiques. Pour plus d’informations, une page Facebook est ouverte.

6 Commentaires

6 Commentaires

  1. Facebook, cacher nos infos personnelles

    28 octobre 2011 at 14 h 32 min

    L’idée d’un data center dans un froid naturel est plutôt une bonne initiative. Espérons juste qu’il n’y est pas de rejets quelconques dans la nature…

  2. Josss

    28 octobre 2011 at 15 h 21 min

    Ca ressemble tout de même méchamment à du greenwashing … On va utiliser moins de ressources énergétiques, mais dans le même temps on va contribuer au réchauffement climatique global. J’ai du mal à me faire à l’idée qu’installer un four dans un frigo soit une initiative écologique.

    Par contre, d’un point de vue économique (et vue la tendance sur le prix de l’énergie), il est certain que cela a un intérêt.

    Il serait intéressant d’avoir un avis de spécialiste à ce sujet: bonne idée ou greenwashing ?

  3. Pingback: Facebook s'invite au nord de la Suède | Réseaux Sociaux, Google Chrome | Scoop.it

  4. Sébastien

    29 octobre 2011 at 13 h 35 min

    Dans le même genre OVH s’installe à Montreal car l’électricité fournie par Hydroquebec vient de sources renouvelables et peu chères… et en hiver y fait pas chaud non plus…

  5. FLS

    30 octobre 2011 at 23 h 11 min

    Oui étonnant qu’ils ne l’ai pas fait plus tôt… , Merci pour cet article qui à le mérite de reposer une question : celle de l’empreinte écologique générée par internet !
    au passage la suède à installée la fibre optique depuis quelques année alors que nous on dessine à peine les plan ce qui est sure c’est que cet équipement à été un élément important dans la décision de facebook !

  6. TV Direct

    31 octobre 2011 at 11 h 27 min

    Si l’environnement extérieur ne subit pas de conséquences c’est une bonne initiative de la part de Facebook.
    Par contre 3×28 000 m² ca commence à en faire des serveurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières news

Les bons plans

Les tests