Connect with us

Réseaux sociaux

Facebook teste une fonctionnalité qui vous permettrait de censurer des mots-clés

Facebook teste une fonctionnalité qui permet de bloquer des mots-clés sur les profils. Il s’agit d’un outil de modération similaire à celui dont dispose les pages. Et cela devrait aider les utilisateurs dont les langues ne sont pas très bien comprises par les algorithmes de Facebook.

Il y a

le

Sur Facebook, on n’est jamais à l’abris des abus. De ce fait, le réseau social ne cesse d’imaginer de nouvelles fonctionnalités, souvent à base d’intelligence artificielle, afin de limiter ces comportements.

Actuellement, l’entreprise teste également une fonctionnalité qui permettrait aux utilisateurs de filtrer eux-mêmes des mots-clés, pour que ceux-ci soient systématiquement bloqués dans les commentaires.

Si une telle fonctionnalité existe déjà pour les pages Facebook, les profils n’en bénéficient pas. Mais d’après Jane Manchun Wong, experte en reverse engineering, Facebook teste actuellement celle-ci pour les profils.

Un filtre à mots-clés pour les profils Facebook

Sur le capture d’écran qu’elle a obtenue, on peut avoir un aperçu du fonctionnement du blocage de mots-clés sur les profils.

Lorsque des mots, des phrases ou des emojis sont ajoutés à la liste des termes bannis, les commentaires incluant ceux-ci n’apparaissent plus. En revanche ces commentaires resteront visibles pour leurs auteurs ainsi que pour les amis de ces auteurs.

> Lire aussi :  Faille de sécurité : des comptes sur Workplace étaient liés à des comptes sur Facebook

En substance, il s’agirait d’un outil de modération similaire à ceux des pages Facebook, des comptes Twitter, et des comptes Instagram.

Combiné avec le filtre à spam développé par l’entreprise, ce nouvel outil devrait contribuer à mieux protéger les profils des utilisateurs de Facebook.

De plus, les filtres basés sur de l’IA fonctionnent mieux avec certaines langues qu’avec d’autres. Mais en se servant du nouvel outil testé par Facebook, les utilisateurs choisiront eux-mêmes les mots-clés à bannir.

Bien entendu, pour le moment, il ne s’agit que d’un test. Espérons que Facebook ne tardera pas trop à déployer cette fonctionnalité.

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Maraudine

    28 novembre 2018 at 12 h 37 min

    *bien à lui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests