Connect with us

Réseaux sociaux

Facebook utilise l’IA contre la pédopornographie

Facebook utilise l’IA pour mieux détecter les contenus pédopornographiques pendant la mise en ligne. En un trimestre, il en a supprimé 8,7 millions.

Il y a

le

Les contenus pédopornographiques ont toujours été bannis sur Facebook. Néanmoins, étant donné que le réseau social compte plus de 2 milliards d’utilisateurs, la modération, pour supprimer ces contenus, est parfois une tâche compliquée.

Mais grâce à l’IA et au machine learning, Facebook fait du progrès. Dans un récent billet de blog, le numéro un des réseaux sociaux présente une nouvelle technologie qu’il utilise afin de supprimer de manière proactive, au moment de la mise en ligne, les contenus pédopornographiques.

En plus de comparer les images mises en ligne avec des « images connues d’exploitation d’enfants », Facebook utilise aussi l’IA et le machine learning, ce qui permet de détecter du contenu même s’il ne figurait pas encore parmi les images pédopornographiques « connues ».

8,7 millions de contenus supprimés en un trimestre, et sans l’aide des signalements

« Nous utilisons cette technologie et d’autres technologies pour identifier plus rapidement le contenu et le signaler au NCMEC (ndlr, National Center for Missing and Exploited Children ou Centre national pour les enfants disparus et exploités), ainsi que pour rechercher des comptes qui impliquent des interactions potentiellement inappropriées avec des enfants sur Facebook afin que nous puissions les supprimer et éviter des dommages supplémentaires », explique Antigone Davis, Global Head of Safety.

> Lire aussi :  En Chine, une IA est capable de présenter le JT comme un humain

Et les efforts de Facebook semblent payer. Avec cette approche, l’entreprise a supprimé 8,7 millions de contenus qui violaient son règlement concernant les enfants, pendant le trimestre dernier. Et 99 % de ces contenus ont été supprimés avant même qu’ils ne soient signalés par quelqu’un. Les contenus bannis par Facebook incluent aussi des contenus qui n’ont aucun caractère sexuel « comme des photos apparemment bénignes d’enfants dans le bain ».

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests