Connect with us
Bouygues

Applications

Facebook va officialiser un « Bot Store » au mois d’avril

Facebook s’apprête à devenir une plateforme de téléchargement d’applications, au travers de son futur service Bot Store au sein de sa messagerie Messenger.

Il y a

le

Au mois d’avril prochain le réseau social de Mark Zuckerberg pourrait bien faire une petite révolution dans le domaine des plateformes de téléchargement d’applications avec son service Bot Store. Là où d’autres plateformes enrichissent leur bibliothèque d’applis pour tenter de convaincre un maximum d’internautes de devenir des utilisateurs de leur service, Facebook peut se permettre de faire le chemin inverse.

Facebook veut réinventer internet grâce à son Bot Store

Facebook représentant 1,4 milliard d’utilisateurs et sa messagerie Messenger 800 millions d’utilisateurs, il devrait être relativement facile de toucher un maximum d’internautes en peu de temps. Sans compter WhatsApp également propriété de Facebook… Tous les yeux des développeurs d’applications devraient naturellement se tourner vers le Bot Store.

Facebook ne s’est toutefois pas contenté de lancer une énième plateforme, il souhaite révolutionner internet ! Pour comprendre ce que sera un Bot Store, que certains annoncent déjà comme plus révolutionnaire que l’App Store à son époque, il faut mieux cerner le principe de ces applications futuristes.

> Lire aussi :  Facebook a une nouvelle idée pour vous aider à socialiser

Facebook estime que les messageries muteront progressivement pour devenir des navigateurs internet, les bots deviendraient intrinsèquement des sites internet. Si c’est le cas, c’est tout internet qui pourrait être bouleversé dans les années à venir, car il est assez facile d’imaginer comment il serait possible de mettre à profit ces « robots » ou applications au sein d’une messagerie. Plutôt que de chercher une information sur le web, il suffirait de poser une question au Bot d’un hôtel par exemple ou d’une compagnie d’avion, qui fournirait une réponse claire et précise.

Le développement de l’intelligence artificielle devrait en outre, permettre d’améliorer considérablement les Bots dans les années à venir. Le réseau social a donc toutes les cartes en main pour révolutionner les usages du web.

Toutes les entreprises du monde vont forcément trouver ce nouveau système très intéressant car il simplifie considérablement la démarche des achats, ce qui induit immanquablement un taux de conversion nettement plus élevé que les applications traditionnelles, une démonstration d’efficacité et de proximité avec les clients.

> Lire aussi :  La fin du chemin pour Path

En plus de l’énorme volume d’utilisateurs, Facebook aurait l’avantage d’avoir également un temps d’avance sur la concurrence dès le jour de lancement du futur Bot Store. Aucun de ses concurrents ne s’est positionné sur ce secteur, il damerait le pion directement à Google, Apple ou Microsoft et pourrait être une alternative bien plus appréciée que les assistants vocaux comme Cortana, Siri ou Google Now. Une révolution est en marche, alors rendez-vous le 12 avril lors de la conférence F8 de Facebook…

Source

3 Commentaires

3 Commentaires

  1. whiterbt

    20 mars 2016 at 0 h 16 min

    ok, rien d’exceptionnel donc, c’est surement ce qui fera que ça marchera !
    Il y a 20 ans on faisait des bots sur IRC qui pouvaient répondre à des questions, voir même discuter entre eux si on avait un peu de talent…. j’imagine qu’avec la dimension IA en plus, on va pouvoir bien s’amuser ! j’espère que ça va valoir le coup !

    • Mike Coacto

      20 mars 2016 at 8 h 28 min

      Je supploie puisque moi même j’avais des bots très sympas à cette époque et je codais en Tcl Tk 🙂

      • whiterbt

        21 mars 2016 at 17 h 49 min

        pareil ! eggdrop !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dernières news

Les bons plans

Les tests