FaceTime sur Mac, enfin la visio entre poste fixe et mobile pour le grand public

Vous savez quoi ? Pour la première fois depuis très longtemps l’idée d’acheter un Mac commence à me titiller. Car même si la technologie existe depuis au moins cinq ans et qu’elle n’a jamais démarré, je pense que la visioconférence va devenir un mode de communication naturel et très répandu dans les années  venir. Regardez

Vous savez quoi ? Pour la première fois depuis très longtemps l’idée d’acheter un Mac commence à me titiller. Car même si la technologie existe depuis au moins cinq ans et qu’elle n’a jamais démarré, je pense que la visioconférence va devenir un mode de communication naturel et très répandu dans les années  venir.

Regardez n’importe quel film ou série d’anticipation (je ne parle même pas de science-fiction) ou évoluant dans un contexte high-tech : tout le monde se voit en se parlant, à travers divers écrans.

Bien sûr les opérateurs de téléphonie, pour qui, en 2006, la visio allait être the next big thing, se sont lamentablement ramassés, en faisant tout pour réunir les conditions idéals d’un échec : prix d’abonnements et de communications exorbitants, terminaux mal finis et peu fiables, et aucune… vision sur l’avenir de cet usage.

Or je pense que l’avenir de la téléphonie avec appels vidéo passe par une interopérabilité entre différents terminaux, de différentes marques, mais surtout de différentes natures. Et c’est là qu’Apple prend encore une longueur d’avance : en proposant FaceTime sur Mac, il désenclave la fonction, rendant possible une conversation en vidéo dans de très bonnes conditions de qualité entre un iPhone et un Mac de bureau. C’est un début.

Et ça change tout. L’annonce faite lors de la keynote du 20 octobre ouvre probablement un boulevard à ce type de communications, ce que n’ont jamais su ou voulu faire les concurrents. Je n’ai jamais compris par exemple pourquoi Skype ne s’était pas engouffré depuis longtemps dans cet usage, puisqu’il possède et maîtrise toute la chaîne requise pour réussir : la base d’abonnés, la technologie de visoconférence, l’application mobile (iPhone…) et au bout de la chaîne le paiement par un système d’abonnement. Est-ce si difficile d’implanter dans une application mobile une fonction visio ?

Bref, Apple l’a fait, et ce n’est pas vraiment une surprise. Reste à savoir si Steve Jobs poussera son avantage jusqu’à proposer une version de  FaceTime pour Windows (quitte à ce que l’application soit payante) ou si la visio restera l’apanage de ses propres machines. Une chose est presque sûre : la prochaine version de l’iPad devrait selon toute logique aussi être équipée d’une caméra frontale et de FaceTime.

En attendant, vous pouvez donc télécharger et installer FaceTime pour Mac : http://www.apple.com/mac/facetime/

L’idée d’acheter un Mac me titille, disais-je en préambule. A moins que Microsoft, avec Windows Seven et Windows Phone 7…


Nos dernières vidéos

27 commentaires

  1. lol je pensais que Skype aurait ajouté la visio avec l’iPhone 4 … dommage (peut-être des limitations imposées par Apple)

  2. C’est parfait, les personnes sourds et malentendants ont besoin un communication LSF (Langue des Signes Française) par contre, il faut avoir un accès réseau 3G ce sera encore mieux. Bravo à Apple, il faut continuer comme ça.

  3. « Or je pense que l’avenir de la téléphonie avec appels vidéo passe par une interopérabilité entre différents terminaux, de différentes marques, mais surtout de différentes natures. Et c’est là qu’Apple prend encore une longueur d’avance : en proposant FaceTime sur Mac, il désenclave la fonction, rendant possible une conversation en vidéo dans de très bonnes conditions de qualité entre un iPhone et un Mac de bureau. C’est un début. »

    Je pense qu’il y a une coquille dans le texte… Moi aussi je pense que l’avenir de visio-communication passe nécessairement par un standard et une interopérabilité entre les différents protagonistes du marché. Mais j’ai du mal a voir comment on passe de « standard & interopérabilité » à téléphone Apple Communique avec Mac Apple sur protocole fermé Apple….

  4. Aucune chance que je l’utilise un jour en tout cas, et je pense être loin d’être le seul 🙂

    Avec Google, aucune importance si vous êtes sur Mac, Linux, Windows… ils ont tous un navigateur, donc tous gtalk, donc tous la visio.

    Google va certainement mettre à jour sa version Gtalk sur mobile et la faire profiter à tout le monde (Android le premier).

    Encore une différence notable entre ces 2 géants, et encore un point en plus pour Google…

  5. @pfiou malheureusement trop peu de mobile Android possèdent une caméra en facade… Et sans cela, la visio a nettement moins d’intérêt…

  6. @pfiou : Gtalk n’est pas aussi accessible que ça niveau visio, j’ai rencontré de nombreux problèmes.
    Pour ce qui est d’Apple, comme je l’ai dit, ils n’arriveront à rien s’ils se cantonnent à leur marque … par contre rien ne les empêche de pondre une version Windows, car ceux qui connaissent la marque sous Windows ont souvent un iPod et donc iTunes, donc la plupart du temps un AppleId.

    Je dis qu’il faut laisser le temps à ces deux mondes de se développer plus, chacun motivant l’autre, et si Skype pouvait les suivre aussi ça serait le pied ^^

  7. @jdoubard +1
    Je l’ai testé hier : pixelisé mais fluide.
    On peut parfaitement lire sur les lèvres et causer en langue des signes !
    ps : salut, ravi de te voir sur presse-citron 😉

  8. J’ai testé hier soir aussi. Et le résultat est plustot sympa. En plus on peut appeler un mac depuis un iphone meme si facetime n’est pas lancé sur le mac c’est vraiment bien foutu. Par contre la sonnerie est pas génial je trouve un version plus musclée serait sympa si on est pas a coté du bureau.

  9. plongeurninja on

    Depuis quand un Mac c’est grand publique ?
    Steve job n’est pas du tout d’accord avec ça !
    les PC c’est grand publique et plus abordable , vivement Facetime sur Windows.

  10. Ce n’est qu’une question de temps avant que la majorité des mobiles Android aient une visio.

    Et aussi, il n’y a que l’iphone 4 qui en a une, so, quelle différence :d

  11. Laisse toi tenter Eric, ne resiste pas a la tentation : prends toi un mac 🙂
    J’ai switcher il y a 1 an et demi et je ne regrette pas, surtout que j’ai egalement une « partition » windows pour les applis pour lesquelles je n’ai pas trouve d’equivalence 🙂

  12. Pour en revenir au sujet (publish trop rapide), j’ai teste hier de m’appeler entre mon mac et mon iPhone (non je ne suis pas egocentrique mais mes seuls connaissances avec un iPhone 4 etaient occupes) et franchement c’est pas mal mais aussi bien qu’avec Skype entre 2 ordinateurs, sauf qu’effectivement aucun reglage n’est necessaire, ce qui est bien pratique.

  13. Non? Je n’y crois pas ! Tu es pécéiste ? Comment fais tu ? 😉 merci pour tes articles, tes trouvailles sur le net..

  14. @Jeremy: FaceTime est base sur des protocoles « libre ». Tu doit être du genre a utiliser Chrome parceque c’est libre … merci Apple 😉

  15. j’ai du mal à comprendre comment on peut relier « l’avenir est à la visioconférence » et « je veux un mac avec Facetime ».

    Je fais de la visio depuis des années et je n’ai pas besoin de Mac et je le fais avec des gens qui ont des OS différents. Je le fais aussi avec mon téléphone.

    T’imagines dans l’avenir dire à quelqu’un: désolé je peux pas te téléphoner tant que tu passes pas à Mac 🙂

    Sinon pour info, Skype en vidéo ça existe dans le mobile 😉
    Et je vois une possible explication pour le retard de Skype dans iOS: les pressions d’Apple, la peur de se voir refuser du market, la concurrence avec les produits apple, …. Ce n’est que très récemment et sous la pression que Apple accepte la concurrence sur le market.

  16. c’est clair que limiter FaceTime aux produits Apple serait bloquer son développement.
    mais iTunes et MobileMe sont bien dispos sous Windows, pourquoi pas FaceTime ? pour l’instant ils n’ont pas dit qu’ils ne le feraient pas, et ils seraient bêtes de ne pas le faire : w’8’n C
    Skype c’est bien, mais c’est très perfectible, de la concurrence ne leur fera pas de mal 🙂
    en attendant je continuerai à utiliser Skype, mais je ne quitterai pas l’évolution de FaceTime des yeux.

  17. Olala, les commentaires tombent dans le débat classique Mac/PC…
    Je suis d’accord avec ceux qui disent que ce n’est pas une révolution technique par rapport à skype (mais Apple markette mieux ses évolutions), mais si ça peut apporter de la concurrence et donc une augmentation de la qualité dans ce genre de marché, j’en serais très heureux.

  18. Apple n’a pas vraiment une longueur d’avance dans la visioconférence mais plutôt du retard. La norme dominante est toujours le H.323, suivit de près par SIP.(http://fr.wikipedia.org/wiki/Visioconf%C3%A9rence)

    Skype est un SIP propriétaire mais à basculé vers l’open source. Les appels mobiles vers PC voir systèmes de salles existent depuis des années.

    Facetime c’est fermé, Apple avait parler de le passer en open mais ce n’est toujours pas fait. De plus

    Facetime se limite à un point à point là alors que le multipoints est possible depuis des années.

    Pour conclure Facetime offre une qualité médiocre, de nombreux système propose depuis longtemps une résolution HD en 720p voir 1080p.

  19. Ça fonctionne très bien évidemment, ,omme d’habitude.
    Seule chose a espérer, c’est que FaceTime ne soit JAMAIS porté sur Win(daube) et consorts pour portable tel qu’Android. Ce serait un beau gachi de voir lamentablement planter cette appli.

  20. Erreur, la visio entre poste fixe et mobile était possible depuis 2006 pour les heureux utilisateurs d’un téléphone Symbian ayant installé le logiciel fring. Vous pouviez skyper en visio avec vos contacts qui eux étaient sur leur poste fixe… J’en parle au passé car le service a subit un arrêt en juillet 2010, suite à un bisbi assez obscur entre fring et skype. Comme quoi la comm d’Apple est terriblement efficace elle arrive même à réécrire l’histoire…!

    • Eric

      @fneuf : exact. Mais dans ce cas il faut mentionner aussi le module visio de Wanadoo il y a quelques années, qui permettait aussi de faire de la visio entre un PC et un mobile Orange. Mais c’était confidentiel et merdique à faire fonctionner.
      Comme je l’ai déjà dit dans mon premier billet sur FaceTime, Apple n’invente rien mais sait rendre grand public, accessible et facile à utiliser des technologies réservées jusque-là à une poignée de geeks et d’ingénieurs, c’est là toute leur force.

  21. Cela m’etonnerai profondemment que Skype soit autorise a proposer une evolution similaire sur iPhone
    Dans la methode judiciare, ca va prendre 15 ans avant que Skype ai son autorisation
    Dans la methode violente, c’est une campagne de presse aggressive qui fera la balance.
    Dans la methode commerciale, Skype se voit autoriser les specification d’acces de FaceTime pour un prix exorbitant.

  22. @Eric : je comprends ton propos mais je me dois d’y apporter une nuance. Je ne pense pas qu’Apple apporte tant que cela au grand public. L’iphone ne représente qu’un peu plus de 15% du parc actuel de smartphone. La politique mono-modèle d’Apple et le prix d’accès font qu’il ne deviendra jamais un appareil grand public. Des systèmes comme Android ou Symbian, avec une gamme cohérente d’appareils qui va du smartphone d’entrée de gamme aux vaisseaux amiraux sont les seuls qui peuvent prétendre démocratiser des fonctions. L’iphone est aujourd’hui un produit à la diffusion limitée, même si sa médiatisation laisse penser le contraire. Il occupe le terrain. Et malgré la propagande de Jobs sur le respect des standard ou l’ouverture de FaceTime, la fonction FaceTime est arrivée limitée au réseau wifi et exclusivement pour les possesseurs d’iphone 4. Là encore je ne vois pas où est la démocratisation. Les circonstances et les moyens d’utilisation sont volontairement limités. Aujourd’hui elle s’ouvre aux terminaux fixes mais reste encore limité à l’écosystème Mac. Si on doit reconnaitre un apport à Apple c’est effectivement sur la facilité d’utilisation ou la séduction de l’utilisateur. Mais pas la pour la démocratisation.

Répondre