Connect with us

Cinéma

Films de culte

Cate Blanchett

Je classais quelques Divx et autres vidéos sur mon PC récemment, et je repensais à certaines scènes en regardant les titres de films. J’ai pensé alors que, comme disait Rocco mon curé, un petit peu de culte de temps en temps ça ne peut pas faire de mal.

Il y a

le

Cate Blanchett

Je classais quelques Divx et autres vidéos sur mon PC récemment, et je repensais à certaines scènes en regardant les titres de films. J’ai pensé alors que, comme disait Rocco mon curé, un petit peu de culte de temps en temps ça ne peut pas faire de mal.

Et quoi de mieux qu’un blog pour dresser une petite liste de ses scènes cultes, vous savez ces moments inoubliaux inoubliables de cinéma qui vous marquent à vie ou au moins jusqu’à la fin du week-end.
Voici mon top ten du moment, (ce sont des scènes culte, donc je cite certaines de mémoire car je ne les ai pas revues depuis plusieurs années) :

  1. La scène finale de Heat, quand Al Pacino finit par dégommer De Niro sur un taxiway de l’aéroport de Los Angeles. La musique de Moby (God Moving Over The Face Of The Waters) y est pour beaucoup, mais alors pour très très beaucoup dans l’émotion suscitée par ce moment d’anthologie.
  2. John Travolta en voiture qui explose par accident la cervelle d’un collègue de bureau mafia en nettoyant son calibre dans Pulp Fiction, et qui n’est pas plus ému que ça (Merde, les sièges…)
  3. Benoît Poelvorde en tueur à gages dans C’est arrivé près de chez vous, chez la vieille dame cardiaque (ignoblement cultissime)
  4. La roulette russe imposée par les Viets dans Voyage au bout de l’enfer
  5. La découverte des oeufs dans Alien 1, et la sale bestiole qui saute à la tête d’un des astronautes : rarement une scène ne m’aura autant glacé le sang (et pire quand on connait la suite et ce qui arrive au pauvre garçon)
  6. La délicieuse et sexy Cate Blanchett qui chante Total eclipse of the heart à tue-tête en dansant dans sa cuisine tout en préparant son petit déjeuner dans Bandits
  7. La séparation entre Clint Eastwood et Meryl Streep dans La route de Madison (presque pire qu’Alien côté suspense, elle va sortir de cette foutue bagnole sous cette foutue pluie ? Arrggh, pas pleurer, pas pleurer, pas être ridicule, être plus fort que le grand Clint…)
  8. Dans le même registre, la scène finale de Beignets de tomates vertes (l’un des plus beaux films que j’aie jamais vus, toutes catégories confondues)
  9. Anne Parillaud en mini-robe noire et moulante qui défouraille et flingue comme une furie dans les cuisines de ce restaurant dans Nikita. Mouvementé, mais surtout, euh, très très sexy.
  10. Jacques Villeret et Thierry Lhermite dans Le dîner de Cons ("il s’appelle Juste Leblanc, il a pas de prénom ?")

Bien entendu je suis sûr que j’en oublie des tonnes…

32 Commentaires

32 Commentaires

  1. Draky

    29 mars 2006 at 8 h 14 min

    "Bandits" est un très bon film, même en dehors de la scène magnifique que tu dis ;
    Sinon pour la réplique du "Dîner de con" : pas de majuscule à "Juste" non ? Car Prévost croit qu’il n’y a pas de prénom donc il emploie juste comme un adverbe 🙂
    Sinon j’ia vu presque tous les extraits que tu donnes et je suis bien d’accord avec toi mais je trouve que le scène finale de "Thelma et Louise" est pas mal dans le genre 🙂

  2. Thanh

    29 mars 2006 at 8 h 14 min

    Moi je m’en rappelle jamais des scènes cultes! Enfin l’essentiel c’est de la reconnaitre quand on la regarde ^^

  3. batch

    29 mars 2006 at 9 h 21 min

    je rajouterai Trainspotting à ta liste : y a pas mal de scènes cultes comme par exemple la mère qui prends les draps souillés de Spud, grandiose !!!

  4. Yakadi

    29 mars 2006 at 9 h 58 min

    je suis surpris, depuis quelques jours, il semble que ce blog dévit de contenu initial "Le nouveau web" … et devienne un blog "état d’ame" et conversations d’amis … dommage 🙁

  5. onurb

    29 mars 2006 at 9 h 59 min

    Il y a aussi le final de FightClub avec Where is my mind des Pixies!

  6. jeremie

    29 mars 2006 at 10 h 37 min

    Oui pour fight club, la scène avec la musique des pixies est sublime !

  7. Cédric

    29 mars 2006 at 10 h 38 min

    Beignet de tomate ? C’est quoi ce film ?

    PS : Pour yakadi, je ne suis pas d’accord avec toi. C’est le blog d’Eric et que l’on parle de web 2.0 ou d’autre chose, c’est l’ambiance qui compte. Merci à toi Eric pour les petits moments de détente dans ce monde de brutes ;o)

  8. Eric

    29 mars 2006 at 11 h 06 min

    en fait je mets ce genre d’articles pour que ma chérie lise mon blog sinon elle me dit qu’il est chiant 😉

  9. Eric

    29 mars 2006 at 11 h 07 min

    J’aurais bien aimé aimer Fight Club mais je n’y suis pas arrivé : ça m’a pris la tête et j’ai décroché avant la fin. En revanche les Pixies…

  10. Bob (MC Melun)

    29 mars 2006 at 12 h 24 min

    "LA" scène : la cuisine dans les Tontons Flingueurs, pour les dialogues d’Audiard et la folie débridée des acteurs qui improvisent !

    Sinon le truc qui m’a scotché pendant des années : à la fin du générique du début de la guerre des étoiles, le gros plan sur les étoiles et les vaisceaux qui apparaissent en se tirant dessus… J’ai toujours le même frisson même si je le regarde sur ma petite télé ! C’était tellement nouveau…

  11. Mathilde

    29 mars 2006 at 14 h 22 min

    rien à redire, j’adhère avec tout (sauf Bandits que je n’ai pas vu…)

  12. Eric

    29 mars 2006 at 14 h 41 min

    Trouve-le, loue-le, achète-le, copie-le mais regarde-le : pour moi Bandits est tout simplement l’un des meilleurs films que j’aie vus ces dernières années et Cate Blanchett y est absolument époustouflante.

  13. toniolibero

    29 mars 2006 at 23 h 19 min

    Heat, cette escroquerie…
    Pacino, De Niro (déjà sur le déclin) et Val Kilmer, l’acteur américain le plus ectoplasmiquedes 90’s (remplacé depuis par Colin Farrel), que meme moi j’ai plus de charisme que lui…

    Cherchez l’erreur de casting…

    Et pus voilà, film noir pas si top, uniquement vendu sur le casting De Niro-Pacino (De Palma forever…)

  14. Eric

    29 mars 2006 at 23 h 43 min

    Tu es un peu dur Tonio. C’est quand même un putain de bon film. Quant à l’acteur ectoplasmique des 90′, ok mais je voterai plutôt pour Rob lowe (ou Steven Seagall, mais lui il est hors concours).

  15. ced

    30 mars 2006 at 0 h 07 min

    "mais, il n’y pas d’hélice ? Hélas, c’est là qu’est l’os !"…

    (in "La Grande Vadrouille", fin du film) – grand moment de bonheur ! A++, céd

  16. Mister Bark Compositions

    16 mai 2006 at 19 h 55 min

    cette scene est géniale hihi 🙂
    énorme la capture !

  17. Mira

    28 mai 2006 at 18 h 59 min

    …et pour c’est arrivé près de chez vous…
    Jme ferais bien un pti Grégory , tiens!

  18. Mira

    28 mai 2006 at 19 h 01 min

    Pour la Grande vadrouill(merci Ced)

    "-A propos, jvoulais vous d’mander…comment vous m’trouvez, physiquement?
    -euh, allez, il est tard, il faut dormir!"

    Avis aux amateurs..

  19. cyril

    28 novembre 2006 at 15 h 24 min

    Effectivement, la scéne finale de "Heat" entre Al Pacino et De Niro est cultissime. Idem pour la 3route de Madison".

  20. cyril

    28 novembre 2006 at 16 h 08 min

    Et si je dis
    "Il n’y a pas d’élice Hélas, c’est là qu’est l’os!"
    Cela évoque quoi pour vous?

  21. olivier

    14 décembre 2006 at 11 h 36 min

    Par rapport au commentaire de Tonio sur Heat…oui t’es super dur. Heat reste un polar d’action, certes, mais il est excellent dans le style. Moi c’est le premier face à face De Niro Pacino qui me donne des frissons.
    Une scène culte…Le premier souffle de Anakin Skywalker dans son casque de Dark Vador dans la Revanche des Siths : je me souviens du silence impressionnant qu’il y avait dans la salle de ciné à ce moment là…mythique.
    Dans ‘C’est arrivé près de chez vous’, la scène du restau à moules frites, conclue par "Qu’est ce que t’attends, peau de couille, le ressac?" est à citer, il me semble.
    Longue vie à Presse-citron point net…c’est bon les citrons pressés

  22. Eric

    14 décembre 2006 at 11 h 52 min

    De toute façon, tout est culte dans C’est arrivé près de chez vous.
    Sinon j’ajouterais bien quelques scènes de Bernie aussi, surtout celles avec la pelle.

  23. Lad

    28 février 2007 at 16 h 30 min

    Sympa ce blog… oui en tant que cinéphile, j’apprécie forcément la démarche! La scène finale de Heat est une pure merveille, un truc fort et absolu (comme tu le dis la musique de moby y est pour beaucoup, quel pied!), de l’Emotion comme le cinéma devrait toujours en distiller. Ta liste est bien choisie, j’y ajouterais volontiers la sortie de route flamboyante de Thelma et Louise, sublime et définitive… Lad

  24. Eric

    28 février 2007 at 16 h 45 min

    Effectivement, Thelma et Louise, grand moment aussi !

  25. Thibaud

    27 mars 2007 at 20 h 38 min

    Si je me souviens bien dans Nikita, quand elle fait sa première mission et qu’elle arrive dans les WC condamnés, elle hurle un énorme ‘ENCULES’ … Enfin j’hésite avec le chewing-gum et ‘Une souris verte …’ Enorme 🙂

  26. Eric - la-fin-du-film.com

    27 mars 2007 at 21 h 40 min

    A propos de films de culte et d’enculés, quelqu’un d’autre que moi est-il sensible à cette scène de Tanguy où André Dussolier gueule "enculé" sur les marches du tribunal où il vient d’être condamné à entretenir son fils monté en graine?
    A part ça, Eric, j’aime beaucoup ton blog (et ton prénom). Si ça te dit de balancer la fin des films, et pas seulement un morceau par-ci par-là, tu es le bienvenu sur la-fin-du-film.com, on te crée un compte quand tu veux.

  27. Eric

    27 mars 2007 at 21 h 51 min

    Si Eric, c’est cultissime pour moi le ENCULE ! de Dussolier qui colle un procès à son grand dadais de fils !
    ENCULE !

  28. Cédric

    27 mars 2007 at 22 h 24 min

    Heureusement que j’ai déjà vu Heat car le spoiler m’aurait tout gaché ! 🙂

  29. Création et duplication de DVD

    26 décembre 2007 at 1 h 00 min

    Une de mes scènes ‘culte’ : le défouraillage à tout va dans Grand Central Station à minuit (la récupération du comptable en fait) dans ‘Les Incorruptibles’. Magique de précision.

  30. nicomyers

    19 février 2008 at 19 h 39 min

    pour ma part, les plus grandes scènes sont : la douche de Psychose, La Scène d’ouverture et celle du Duel final d’Il était une fois dans l’ouest…
    et beaucoup d’autres que j’oublie, en plus de la fin de Voyage au bout de l’enfer avec la roulette russe et pas mal de scène de Pulp Fiction et Kill Bill (et tout les Tarantino, en fait)…

  31. Pingback: Blogosphère et cinéma : panorama | Vodkaster - Le Blog de la cinéphilie 2.0

  32. talehelweb

    20 août 2009 at 0 h 22 min

    salut à tous
    j’aime beaucoup parler de film culte
    je rajoute à votre liste le film l’impasse de pacino que je trouve excellent et la scène finale devant le train
    bonne continuation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests