Connect with us
bouygues bouygues

Actualités

Flop du HomePod d’Apple, un fiasco quasi prévisible

La récente entrée de Spotify en bourse et son besoin de gagner rapidement de nouveaux abonnés, face à un Apple Music en pleine croissance, pousse le leader du streaming musical à revoir sa version gratuite. En effet, une refonte totale pourrait avoir lieu dés la fin du mois

Il y a

le

Enceinte connectée: Apple lance HomePod

Coup dur pour Apple qui pensait miser juste avec son HomePod pour conquérir les foyers 2.0, depuis quelques heures la presse est sans pitié après la publication des premiers chiffres de l’enceinte intelligente de la firme de Cupertino. On peut en effet lire : Apple enregistre des ventes décevantes de ses enceintes HomePod (Les Échos), Apple HomePod : l’enceinte fait un bide (Frandroid),  HomePod : Apple aurait eu les yeux plus gros que les ventes (CNET), Le HomePod d’Apple est-il un flop ? (01Net), HomePod d’Apple : des ventes très décevantes (Les Numériques), etc.

Alors un fiasco, le HomePod ?

Il est vrai qu’Apple enregistre des ventes très décevantes pour ses enceintes intelligentes. L’entreprise voulait faire mordre la poussière à Amazon et Google, les deux leaders du moment, mais finalement son HomePod passe relativement inaperçue…

Lancée début février aux États-Unis, la Homepod représenterait à peine 10 % des ventes d’enceintes connectées. Des chiffres encore plus mauvais lorsque l’on recense les ventes des 5.5 millions de sites marchands sur internet, comme le montre l’étude de Market Place. L´HomePod ne parviendrait même pas à 1% des ventes.

> Lire aussi :  Hawkeye Access : un outil pour contrôler son appareil iOS avec son visage

Sans parler d’échec, car les jeux ne sont pas faits, ce demi échec peut s’expliquer pour plusieurs raisons que la firme de Cupertino a sous estimées. Premièrement, Apple a effectué de nombreux reports lors du lancement ratant les fêtes de fin d’année. Deuxièmement, le prix, Apple souhaitait concurrencer l’Echo d’Amazon ou le Google Home en étant très nettement supérieur au niveau du tarif, sans apporter une grande différence technique. Il ne suffit pas toujours de mettre une pomme sur un produit pour le convertir en machine à cash, surtout sur un marché vierge où chaque acteur doit montrer au préalable qu’il est véritablement à la hauteur.

Une enceinte intelligente qui a oublié de viser la famille…

troisièmement, l’intelligence artificielle, aussi bonne fût-elle il y a quelques années a pris du retard de manière assez considérable sur la concurrence. Siri, ce n’est clairement pas Alexa ou Google Assistant en termes de performances et de capacités de compréhension.

> Lire aussi :  Quelles sont les alternatives à Netflix aujourd’hui ?

Quatrièmement, dés le lancement l’HomePod a du faire un mea culpa pour les traces que laissaient son enceinte intelligente sur les meubles en bois. Même si ce n’est pas catastrophique, c’est tout de même un bad buzz au moment du lancement.

Enfin, le dernier point et sans doute le plus important, Apple n’a vraisemblablement pas compris ce qu’était une famille. L’enceinte intelligente qui doit trôner au milieu du salon est censée répondre aux besoins de la famille, or, en fonctionnant en écosystème fermé, quid de l’épouse ou des enfants qui ont un smartphone ou une tablette Android ? La recette qui fonctionnait avec les iPhone ou les iPad devant convaincre un seul individu, me marche pas lorsque l’on doit cibler plusieurs membres d’une famille simultanément, dont les goûts et les couleurs sont multiples.

 

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Marc

    13 avril 2018 at 7 h 44 min

    « hors en fonctionnant en écosystème fermé, quid de l’épouse ou des enfants qui ont un smartphone ou une tablette Android ? »

    Parce que forcément ça appartient au male alpha père de famille 🙄

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests