Suivez-nous

Startups

La France annonce un plan à 4 milliards d’euros pour soutenir les startups

Le gouvernement s’apprête à soutenir les startups françaises à hauteur de 4 milliards d’euros, une initiative pour aider les jeunes pousses durant la pandémie de coronavirus.

Il y a

  

le

 
French Tech Next40
© French Tech

Alors que le coronavirus impacte de nombreuses entreprises, françaises ou non, les gouvernements (et certaines sociétés tech) annoncent plusieurs mesures afin d’éviter que celles-ci ne voient leurs activités s’éteindre à cause de la pandémie. Il y a quelques jours, les autorités françaises annonçaient plusieurs mesures comme des aides destinées aux indépendants et aux petites entreprises de l’hexagone ainsi que la possibilité de bénéficier de délais de paiement.

Comment ce budget aidera-t-il les startups françaises ?

Ce jour, le secrétaire d’Etat en charge du numérique, Cédric O, et Bpifrance ont annoncé un plan global destiné aux startups françaises. Au total, ce sont 4 milliards d’euros qui vont être débloqués afin de soutenir les jeunes pousses nées dans l’hexagone. Si un tel montant est dédié à ces dernières, c’est parce que la French Tech devait créer 25 000 emplois en 2020, rappelle Cedric O, ce qui représente « un cinquième des créations net ».

À cela, le secrétaire d’Etat en charge du numérique ajoute que ce budget est « un effort considérable », mais que ces mesures sont « nécessaires pour ne pas détruire ce que nous avons mis près de dix ans à construire. Sinon, nous risquons de mettre des années à tout reconstruire et nous ne pouvons pas nous le permettre ».

Concernant le détail de ces mesures, ce plan s’adressera aux startups en phase de refinancement, sachant que beaucoup ont vu leurs investisseurs se retirer depuis le début de la pandémie de coronavirus en France. Le gouvernement et bpifrance destinent 80 millions d’euros à ce projet, sachant que les montants seront attribués en fonction des montants ajoutés par les investisseurs historiques. Au total, ce segment représente donc 160 millions d’euros.

Les startups bénéficieront aussi des 250 millions d’aides dédiées au secteur appartenant au Plan d’investissement avenir (PIA), un budget qui sera débloqué avec bpifrance dans les jours à venir. Au total, ce dernier représentera 1,3 milliard d’euros. Il vient effectivement s’ajouter un financement d’aides de prêts à taux zéro.

Enfin, 1,5 milliard d’euros seront dédié à l’avance de paiement du crédit impôt recherche pour les startups.

1 commentaire

1 Commentaire

  1. marco

    26 mars 2020 at 0 h 08 min

    Finalement les caisses de l’état n’étaient pas complètement vides ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests