Suivez-nous

Crypto-monnaies

France : le Bitcoin est tabou, mais les profits sont réels

Le pays se classe en septième position mondiale selon une étude sur l’année 2020.

Publié le

 
Bitcoin
© Presse-citron

Bitcoin et les cryptomonnaies ont connu une correction suffisamment forte, ces deux derniers mois, pour faire s’évaporer plusieurs centaines de milliards de dollars. Les actifs numériques, en sortant d’une phase de « bull run », ont montré que l’inclusion chez les entreprises ne primait pas encore sur la spéculation dans l’évolution du cours des cryptomonnaies.

De ces mouvements violents et parfois aléatoires des prix des jetons (ou fortement influencés par Elon Musk), difficile de se pencher sérieusement sur le sujet et décider d’y accorder de l’importance et de la confiance. En France, le sujet reste tabou, et les statistiques se font rares sur l’adoption (contrairement à l’Angleterre).

Pourtant, selon Chainanalysis, nous représenterions le quatrième pays par le nombre de nœuds Bitcoin, avec 6,2 % du montant total. Malgré que seulement 3 % des sondés d’une étude Ifop pour Cointribune avaient déclaré avoir acheté du Bitcoin, la France se classait déjà dans une position très confortable en 2020 sur les bénéfices réalisés.

Les gains en France, grâce à Bitcoin

Les chiffres que l’on vous présente aujourd’hui proviennent d’une étude réalisée par Chainanalysis, certainement l’une des sociétés les plus sérieuses et précises sur le sujet. Dans un classement mondial, elle est arrivée à donner un aperçu des gains réalisés grâce à Bitcoin selon les pays. Pour cela, elle a pu mesurer la part de trafic web enregistré sur les plateformes d’échange de cryptomonnaies en fonction des régions.

« Cette analyse nous donne une estimation raisonnable des gains réalisés par les investisseurs Bitcoin dans chaque pays en 2020, bien qu’elle ne tienne pas compte des gains sur les actifs qui n’ont pas encore été retirés d’un échange », précisait Chainanalysis.

Revenu Bitcoin par pays

Gains générés par pays (2020) © Chainalysis

La France s’est classée en septième position, tout proche de l’Allemagne et de la Russie, en réalisant pas moins de 600 millions d’euros de gains sur l’année. Les États-Unis dominent largement le classement avec 4,1 milliards de dollars de gains, suivis par la Chine à 1,1 milliard. La France dépassait l’Espagne, le Canada ou encore l’Ukraine.

Bitcoin gains pays 2020

Evolution des gains au cours de l’année 2020 (par pays) © Chainanalysis

La plupart de ces gains ont été enregistrés en fin d’année, comme le montre l’analyse sur un autre graphique. En effet, 2020 a vu Bitcoin passer de 7 300 $ à plus de 32 000 $, mais près de la totalité de cette hausse s’est déroulée au mois de décembre (avec une croissance exponentielle, vers un nouveau record à plus de 40 000 dollars le 8 janvier).

Difficile de se rappeler facilement de l’évolution du cours de Bitcoin en 2020 alors que les performances en 2021 furent d’autant plus médiatisées. Il s’agissait pourtant de la première année durant laquelle Bitcoin retrouvait ses niveaux de décembre 2017 à plus de 19 000 $. Maintenant, il faudra attendre janvier 2022 pour découvrir l’étude mise à jour de Chainanalysis avec les données sur l’année 2021.

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Max

    19 juin 2021 à 21 h 18 min

    Quand le redacteur ecrit “malgré que”…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Les meilleurs forfaits

Les tests