Futurs Tegra : qu’y a-t-il dans l’escarcelle de Nvidia ?

Un slide dévoilant officiellement la feuille de route des prochains processeurs Tegra de Nvidia vient d’apparaître sur la toile. Les super héros ont la vie dure. Ils incorporeront la 4G LTE dans leur escarcelle et tourneront à l’architecture Cortex-A15.

Début avril, des rumeurs et un document avaient laissé entrevoir quatre nouvelles versions de Tegra 4 pour 2013. Le slide dévoilé à Seattle lors de la conférence HTC’s Freqs apporte plus de précisions de façon officielle.

Un passage à la technologie 28 nm avec un nouveau Tegra 3

Présentes dans de nombreux appareils mobiles, les SoC (System On a Chip) Tegra 2 et 3 tiennent le haut du pavé avec les puces de Qualcomm, les Snapdragon, en matière de mobilité (sans oublier les OMAP de Ti et les Exynos de Samsung). Et le constructeur de Santa Clara entend bien conforter son avance en la matière. En témoignent les futures moutures de ses puces multi coeurs présentées dans ce slide obtenu par Vincent Nguyen, notre confrère de slashgear.

Le Tegra 3 (4 coeurs plus un coeur compagnon) présent dans le HTC One X aura droit à une version bodybuildée avec le T3+. Il verra probablement sa fréquence d’horloge augmentée. Mais le T3+ pourrait également signer le passage à une technologie de gravure plus fine avec un passage du 40 nm au 28 nm même si le slide ne le précise pas. On reste toutefois sur un processeur quadruple coeur (plus un compagnon cadencé à une fréquence moindre) à architecture ARM Cortex-A9. Son arrivée est prévue pour la fin 2012.

Architecture Cortex-A15 et modem LTE intégré pour 2013

2013 verra l’avènement de l’architecture ARM Cortex-A15 déclinée dans les processeurs Wayne et Grey. Le Wayne correspondra au premier Tegra 4 (T40) précédemment évoqué et devrait être cadencé à 1.8 GHz. Batman (ie Bruce Wayne) reste toutefois seul sur ce slide. Il devrait cependant être accompagné du T43 (nom de code Logan ?) cadencée à 2 GHz et de l’AP40 apparu également sur la toile (nom de code Shark ?).

Quant au Grey, l’indication « Tegra+Icera » laisse peu de doute sur l’intégration d’un modem 4G LTE100 (et HSPA+ avec son débit de 42Mb/s) directement dans la puce. Il devrait s’agir du processeur apparu précédemment sous le nom de code SP3X. En juin 2011, Nvidia avait fait l’acquisition d’Icera spécialisé dans les modems 3G et 4G. L’information est de taille car à ce jour, seul Qualcomm intègre directement le modem 4G LTE dans certains de ses Snapdragon S4. Notons que Samsung avec l’Exynos 4412 qui devrait être l’hôte de choix du Galaxy S3 leur emboîtera le pas (dès le premier mai ?). Mais cela signifie que la première puce Nvidia à l’intégrer sera le Grey et qu’il faudra patienter jusqu’à 2013. L’intégration des modems radio directement dans les puces de type SoC est le graal que les constructeurs tentent d’atteindre coûte que coûte.

Par ailleurs, la présence du Grey sur la ligne « Smart Phone » et non « Tablets & Super Phone » peut laisser penser que le Grey pourrait être basé sur l’architecture Cortex-A9 (à l’instar du Tegra 3 et du Tegra 3 +) et non Cortex-A15.

Des Tegra 4 dans des Windows Phone

Autre indication de ce slide et non des moindres : la présence des logos Windows Phone et Windows à côté de ceux de Linux et d’Android. N’en déplaise à Stephen Elop, PDG de Nokia, qui a récemment déclaré que « les processeurs multi coeurs ne servent qu’à vider les batteries des smartphones », des Windows Phone (avec la version Apollo qui supportera les multi coeurs) embarqueront certains des processeurs de Nvidia. Finie donc l’hégémonie de Qualcomm dans les Windows Phone (ST-Ercisson avec son NovaThor pourrait aussi embarquer dans des futurs Lumia). Par ailleurs, les Tegra devraient également se retrouver dans des ordinateurs portables affublés de Windows 8 (ie Windows RT, la version dédiée aux processeurs ARM).

(source)


Nos dernières vidéos