Le Galaxy Note 7 FE pourrait sortir à l’international

Samsung a lancé sur ses terres une réédition de sa dernière phablette, le Galaxy Note 7 FE. Les ventes se porteraient bien et la firme envisagerait désormais un lancement à l’international

Le Galaxy Note 7 a été présenté en août dernier. Élégant et racé, il était promis à un bel avenir, mais le destin – ou la fatalité – en a cependant décidé tout autrement.

Moins d’une semaine après sa commercialisation, les utilisateurs ont commencé à rapporter des cas de surchauffe et, très vite, les premières explosions sont apparues. Samsung a immédiatement stoppé la production du terminal pour mener une enquête et le constructeur a alors identifié des malfaçons sur les batteries fournies par sa propre filiale.

Le Galaxy Note 7 était promis à un bel avenir

Il a lancé ensuite un vaste rappel et il a lancé dans la foulée une première réédition du terminal, une réédition équipée de batteries fournies par un autre géant du secteur : AHL.

Toutefois, ce dernier n’avait pas prévu de faire face à un tel volume de commandes et il a choisi de faire l’impasse sur les procédures de vérification pour gagner du temps.

Les modèles de remplacement ont très vite montré les mêmes dysfonctionnements et Samsung a fini par suspendre définitivement la production du terminal.

L’entreprise s’est alors retrouvée avec plusieurs millions de téléphones sur les bras et elle a commencé à travailler sur une deuxième réédition, le fameux Galaxy Note 7 FE.

L’appareil ressemble comme deux gouttes d’eau au modèle original et il hérite ainsi des mêmes lignes et des mêmes matériaux.

Un succès en Corée

La fiche technique a été légèrement remaniée pour l’occasion et elle repose ainsi sur un écran Super AMOLED de 5,7 pouces, un Snapdragon 821, 4 Go de mémoire vive, 64 Go de stockage, un capteur de 12 millions de pixels et une batterie de 3 200 mAh, contre 3 500 mAh pour le modèle original.

Préférant procéder par étape, Samsung a choisi de limiter le lancement du Galaxy Note 7 FE au marché coréen dans un premier temps, avec un prix un peu plus attractif. La stratégie s’est révélée payante et le terminal a rencontré un franc succès là-bas.

Selon The Investor, l’entreprise envisagerait désormais de lancer l’appareil à l’international. Le principal intéressé n’a cependant pas confirmé l’information. Pas encore, du moins.


Nos dernières vidéos

Répondre