Générer un CV à partir d’extraits de ses meilleures contributions sur un forum

Généralement, les internautes qui participent régulièrement et assidument aux fils de discussions sur les forums techniques le font parce- qu’ils possèdent une certaine compétence sur un sujet, qui devient une légitimité à force de partage.

Généralement, les internautes qui participent régulièrement et assidument aux fils de discussions sur les forums techniques le font parce- qu’ils possèdent une certaine compétence sur un sujet, qui devient une légitimité à force de partage.

C’est encore plus vrai sur des forums très pointus ou sur des sujets « de niche ». Cet ensemble de connaissances constitue pour les éditeurs de ces forums une base de données à forte valeur, qui est monétisée par le trafic et la publicité.

Afin de rendre un peu la monnaie de leur pièce à ses contributeurs, le site de questions-réponses Stack Overflow spécialisé dans la programmation informatique et fréquenté par des milliers de programmeurs chaque jour vient de lancer Careers 2.0, un nouveau service avec lequel les membres enregistrés peuvent générer leur CV à partir de leurs meilleures contributions sur le site.

Une idée à creuser dans divers contextes (commentaires de blog, réseaux sociaux…) et qui permettrait à certains contributeurs de valoriser leur participation active à certains sites en récupérant une partie des contenus générés à leur profit.


Nos dernières vidéos

6 commentaires

  1. Oui, dans ce domaine, c’est le genre d’idée brillante qui fera sourire les français. Je suis inscrit sur stackoverflow depuis la version beta (+ de 2 ans), et je surveille depuis, par curiosité, l’évolution de « Careers » (anciennement jobs.stackoverflow.com) : aucune offre d’emploi soumise par une boite française…

    Un professionnel de l’ingénierie logicielle parlerait de son score de réputation sur stackoverflow lors d’un entretien d’embauche à Londres, on pourrait lui demander son username et saisir l’opportunité d’évaluer les compétences du candidat de façon concrète et détaillée.

    A Paris, on le regarderait comme s’il mettait en avant sa passion pour les constructions en allumettes ou la taxidermie.

  2. Intéressante comme idée

    Mais c’est vrai qu’en France (pour mon expérience) j’ai plus souvent rencontré des RH qui ne connaissaient RIEN de la partie technique, dès que l’on commence un peu à parler l’interlocuteur part en « segmentation fault ».
    « Merci on vous rappellera » … Mwé *septique*

  3. J’imagine que ça doit être très complexe à mettre en place mais je crois que ça serait très utile si ce genre d’outil était étendu aux blogs et média sociaux comme proposé dans l’article. Pour ce qui est de la mentalité française : si on attend que celle-ci évolue on ne ferait jamais rien 😉 Alors j’encourage vivement ce type d’initiative et je fais confiance à l’avenir. Les mentalités ne peuvent que évoluer !

  4. Pingback: Quand un publicitaire convertit son CV en application iPad

  5. Pingback: Le blog des Espaces Publics Numériques de Wallonie : Des pistes pour chercher un emploi

Répondre