GeoSurf, pour surfer de n’importe-quel pays en restant dans ses pantoufles

Voir à quoi votre site ressemble au Chili ou quelles publicités s’affichent au Zimbabwe, vérifier si ce que l’on dit de la censure du web dans certains pays totalitaires est véridique, ou opérer un monitoring de ses campagnes de publicité géo-ciblées sont des opérations qui nécessitent d’utiliser un VPN ou d’aller à la pêche aux

Voir à quoi votre site ressemble au Chili ou quelles publicités s’affichent au Zimbabwe, vérifier si ce que l’on dit de la censure du web dans certains pays totalitaires est véridique, ou opérer un monitoring de ses campagnes de publicité géo-ciblées sont des opérations qui nécessitent d’utiliser un VPN ou d’aller à la pêche aux proxys et de modifier les réglages deux-ci dans votre navigateur web.

Des tâches qui ne sont pas forcément à la portée du premier venu, et qui sont plutôt l’apanage des g33ks et des bidouilleurs. GeoSurf est un service qui simplifie à l’extrême le processus et le rend accessible à n’importe-quel internaute, en lui permettant de simuler une connexion depuis n’importe-quel pays à partir de son PC.

GeoSurf, qui utilise ses propres serveurs et prétend garantir votre anonymat, est une application qui s’installe en surcouche de votre navigateur sous la forme d’une barre d’outils dans laquelle vous sélectionnez simplement parmi une liste déroulante le pays depuis lequel vous voulez surfer. Le web s’affiche alors exactement de la façon dont il est vu à partir du pays choisi. Soixante-dix pays sont aujourd’hui disponibles et GeoSurf en ajoute régulièrement dans la liste. GeoSurd ne fonctionne qu’avec Firefox et Internet Explorer, exit donc, en tout cas pour le moment,  Safari et Google Chrome.

Le service est payant, et pas spécialement bon marché puisqu’il faudra compter 29, 59 ou 89 dollars par mois selon les options choisies et la bande passante souhaitée. A partir de l’option à 59 dollars vous pouvez également avoir une version WAP des sites visités.

Des tarifs qui feront certainement dresser les dreadlocks sur la tête des hackers chauves, mais qui visent clairement une clientèle d’entreprises et de professionnels des médias ou du marketing ciblé.

La question étant de savoir s’il existe des services gratuits offrant les mêmes prestations, avec une facilité équivalente d’utilisation, et ne nécessitant pas d’aller mettre les mains sous le capot. Si vous en connaissez, envoyez les adresses !

(source)


Nos dernières vidéos

8 commentaires

  1. Le concept est très intéressant, d’autant plus que la localisation joue un rôle de plus en plus important dans l’affichage des résultats chez Google.

  2. @eric : petite coquille dans la phrase « … vous pouvez également vois une version WAP des sites visités. » : j’imagine que c’est « avoir » et non « vois »… 😉

  3. Eric,

    J’utilise VNC viewer mais c’est vrai qu’on a besoin d’un VNC server installe dans une machine sur place, mais c’est gratuit et me suffit largement pour mes campagnes SEO.

    🙂 !!

  4. « Des tarifs qui feront certainement dresser les dreadlocks sur la tête des hackers chauves »
    J’ai ri 😀

  5. Pour $89 par mois, moi je vais voir comment fonctionne le P2P et le DDL depuis tous les pays ! 🙂
    Db

  6. Autant l’intérêt est limité pour aller vérifier les résultats de Google. Comme le dit Eric, il y a pour celà bien d’autres moyens . Autant, c’est intéressant niveau géolocalisation des publicités.

    Dans des domaines comme le jeu en ligne par exemple, celà permet aussi de vérifier le blocage effectif d’un site dans 1 pays par une autorité de régulation.

Send this to a friend