Gmail confronté à une vague de Phishing, soyez prudents

La messagerie Gmail est actuellement victime d’une vaste campagne de phishing, mais cette fois l’attaque est relativement élaborée, Google lui-même s’étonne du caractère de cette dernière, pour le moins vicieuse. Le mail reçu demande à l’utilisateur d’ouvrir un document, renvoyant vers une fausse application Google Docs paraissant être l’originale.

Phishing : Gmail ciblé via une fausse application Google Docs

Dans cette campagne de phishing, les hackers ont donc créé un e-mail d’apparence légitime, contenant un lien vers un document à ouvrir. En ouvrant le lien l’utilisateur a réellement l’impression d’utiliser l’application Google Docs, sauf qu’évidemment ces derniers ont pris le soin de créer une vraie-fausse application, qui réclame avant de se lancer une autorisation d’accès aux contacts et à Gmail. C’est là que le piège se referme, car pourquoi Google demanderait à Google s’il peut accéder aux documents ?

Phishing : les comptes Gmail visés à travers une fausse application Google Docs

En acceptant, les pirates disposent donc d’un accès à la boîte de la messagerie Gmail, ainsi qu’à tous les contacts pour propager l’attaque. Plus gênant, en ayant accès librement aux comptes de Gmail, les pirates ont également accès à tous identifiants d’autres services, dans le cas où vous conserveriez ces derniers dans votre boîte mail (banques, réseaux sociaux, applications, services en ligne, etc.).

Charles Rami, un responsable de chez Proofpoint, cité par nos confrères de chez ZDnet a expliqué : « la récente attaque de phishing de Google Docs a mis à profit certaines techniques qui auparavant, étaient plutôt associées à des cyberattaques liées à certains gouvernements.  Cela dit, cette attaque n’avait pas une envergure plus importante que les campagnes d’hameçonnage habituelles ciblant Google, Microsoft ou d’autres organisations. Les cybercriminels continuent d’utiliser des messages soigneusement conçus pour dérober les informations d’identification des comptes de messagerie, car ils sont la porte d’entrée pour d’autres comptes numériques, comme les services bancaires, les médias sociaux et les listes de contacts. Notre analyse initiale montre que cette attaque visait des organisations de tous types, y compris dans les secteurs de l’éducation, de la technologie, des services financiers et des voyages. Sur la base de la réussite de cette attaque, nous nous attendons à ce que des campagnes similaires soient initiées pour attirer de nouvelles victimes potentielles ».

Comment savoir si vous faites partie des victimes du hameçonnage ?

Par chance, Google a découvert l’attaque par phishing assez rapidement et a pris toutes les mesures pour étouffer cette dernière. A priori, d’après Mountain View, à peine 0,1% des utilisateurs auraient été touchés dans le monde.

Un certain Eugene Pupov se cache derrière cette attaque. Pour vérifier, si vous n’êtes pas touché c’est assez simple : faites une recherche pour voir si vous avez reçu  si un mail provenant de cette adresse « hhhhhhhhhhhhhhhh@mailinator.com ». Dans l’affirmative, vérifiez si vous avez délivré l’autorisation à la fausse application Google Docs dans la liste des applications autorisées. Si une nouvelle fois la réponse est « oui » et qu’elle s’y trouve, alors vous êtes condamné à la retirer et à changer la totalité des mots de passe des services que vous utilisez et pour lesquels il reste un mail de création de compte ou de changement de mot de passe dans vos anciens mails.

  • On a testé le road trip en camping-car avec Yescapa !

    Vous rêvez de prendre la route des vacances à bord d’un van ou d’un camping-car ? La start-up Bordelaise Yescapa nous a proposé de vivre une expérience inédite sur les routes du Médoc Atlantique. Réservation, assurance, prise en main du […]


Nos dernières vidéos

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
Express Wifi : Facebook lance le remplaçant de Free Basics en Inde

Facebook n’abandonne pas son projet de connecter un maximum de personnes.

Fermer