Suivez-nous

Cinéma

Godzilla : 12 détails à ne pas manquer

Godzilla 2 nous propose un deuxième bande-annonce au visuel marquant. Tout ce qu’il ne fallait pas rater !

Il y a

  

le

 
Godzilla analyse du trailer 2

Attention, cette analyse de la deuxième bande-annonce de Godzilla n’est pas faite pour vous si vous préférez ne rien savoir du film ou craignez les théories qui risquent de se concrétiser. Vous voilà prévenus !

Pour commencer on retrouve Madison Russell, la protagoniste mise en avant par le marketing du film, sans doute du fait de la popularité de Stranger Things.

Madison, proie de Ghidorah

Premier détail, quand Madison lance son appel au secours radio, elle pourrait bien être cachée dans un stade et pourchassée par Ghidorah.

Certaines images du premier trailer semblent valider cette idée et cette deuxième bande-annonce laissent imaginer le gigantesque dragon tricéphale se promener aux alentours du stade en écrasant des enseignes de donuts. On remarque au passage que Ghidorah a bien deux queues, comme dans ses incarnations de la Toho.

Godzilla analyse trailer 2

Quand Madison lance son appel, on entend un début de réponse humaine avant que les cris de Ghidorah ne prennent le dessus.

Mais pourquoi Ghidorah serait particulièrement à sa recherche ?

C’est une pure théorie, mais je suppose que pour donner de l’intérêt scénaristique à Madison, elle doit avoir un rapport avec la méthode acoustique développée par sa mère Emma pour communiquer avec les Titans. Titans, Kaijus, deux termes pour désigner la même chose !

Peut-être que Ghidorah veut empêcher tout contact entre les humains et les titans, parce qu’il ne souhaite que la destruction de l’humanité, voire de la planète.

Justement, ce deuxième trailer ne montre presque rien sur Emma Russell. On sait qu’elle et sa fille seront apparemment enlevées par une organisation terroriste menée par le personnage de Charles Dance, mais guère plus.

Godzilla analyse trailer 2

Emma Russell, rôle trouble

Deuxième détail, on a juste un plan qui exprime beaucoup de tristesse et peut-être un peu de culpabilité. On pourrait imaginer une erreur et une forme de rédemption pour ce personnage dont le premier trailer nous avait montré un message vidéo qui laissait supposer une sympathie pour l’éco-terrorisme.

Godzilla analyse trailer 2

Charles Dance est-il James Conrad ?

Troisième détail concernant les personnages. Certes, celui interprété par Charles Dance reste toujours aussi énigmatique, mais clairement il n’est pas animé de bonnes intentions. Il a toujours des chances d’être James Conrad, le personnage de Skull Island joué par Tom Hiddleston.

Evidemment, ce serait une version du personnage avec 40 ans de plus et une vision du monde bien plus sombre et nihiliste. En tout cas, le réalisateur a évoqué un personnage de Skull Island qu’on reverrait dans ce film Godzilla et Charles Dance reste le candidat idéal.

Godzilla analyse trailer 2

Détail bonus puisqu’on parle de Skull Island, le Dr Chen incarnée par Zhang Ziyi, pourrait bien être la petite fille de Lin San puisque la conférence du Comic Con de San diego a permis d’apprendre que sa mère et sa grand-mère ont travaillé pour Monarch.

Le Dr Chen semble clairement liée au site de recherche consacrée à Mothra avec qui elle entretiendra peut-être une connexion particulière.

Godzilla analyse trailer 2

Godzilla en thalasso sous-marine

Quatrième détail, on retrouve Godzilla qui semble se reposer ou, plus probablement, être gravement blessé dans ce qui ressemble à un temple sous-marin qui sera visité par des humains qui découvrent des écoulements de lave.

On peut imaginer que cette énergie des profondeurs de la croûte terrestre pourrait être bénéfique pour le titan. La première bande-annonce avait permis d’observer des gravures qui attestaient d’une adoration antique de Godzilla par une ancienne civilisation.

Godzilla analyse trailer 2

Toujours besoin d’un plus petit que soi

Cinquième détail dans la continuité directe, cette minuscule silhouette solitaire devrait correspondre à celle du Docteur Ishiro Serizawa, seul à porter un scaphandre dans l’ensemble des deux trailers. On découvre également la main de Serizawa sur la montre qui appartenait à son père et qui s’est arrêtée au moment précise du bombardement d’Hiroshima, auquel Serizawa tout bébé et son père ont miraculeusement survécu.

Le symbole atomique est on ne peut plus limpide et on sait évidemment que Godzilla a pour origine une critique du nucléaire et de son pouvoir immense de dévastation.

Godzilla analyse trailer 2

Cette montre a une immense valeur sentimentale pour le Docteur et s’il la touche ainsi, c’est certainement en souvenir de son père, le premier à avoir cru en Godzilla et en sa capacité à protéger l’humanité.

Serizawa est sans doute le plus fervent défenseur de Godzilla et cherchera sans doute à l’aider, voire à le sauver en avançant ainsi vers lui au péril de sa propre vie.

Godzilla vs Ghidorah en 2 rounds ?

Le sixième détail découle lui aussi du précédent et concerne les deux principaux Kaijus du film, à savoir Godzilla et Ghidorah.

Tout laisse supposer que ces colosses auront deux confrontations extrêmement impressionnantes. La première a priori en Antarctique, sur le site où Ghidorah sortira de sa congélation millénaire. En effet, les avions minuscules en comparaison des titans laissent supposer qu’il s’agit bien de ce site. Et l’un des plans les plus incroyables de ce trailer permet de prendre la mesure du gigantisme des créatures et notamment de l’immense Ghidorah dont l’envergure doit donner dans les 400 mètres.

Godzilla analyse trailer 2

Puisqu’il y aura deux confrontations, la logique scénaristique veut évidemment que la première tourne à l’avantage du Dragon tricéphale.

Sachant que les meilleurs ennemis du monde se retrouveront clairement à Washington DC, capitale de l’univers, bien sûr, situation géographique sur laquelle différentes images de ce deuxième trailer ne laissent aucun doute avec le capitole et l’obélisque. Si Ghidorah a trois gueules et deux queues, Godzilla lui a des pattes avant et il compte bien s’en servir pour prendre les têtes de son adversaire.

Godzilla analyse trailer 2

Kumonga surgie d’Australie ?

Septième détail, pour s’intéresser aux autres révélations les plus intrigantes et excitantes de cette bande-annonce avec ce plan rapide d’une première créature qui surgit de terre dans ce qui ressemble clairement à un champ d’extraction pétrolier.

Le nombre et surtout la forme de ces pattes bien dégueulasses laissent supposer qu’il s’agit là de Kumonga, le titan en forme d’araignée géante.

Quant à savoir d’où elle va surgir, c’est un peu jouer aux devinettes, mais en croisant les gisements de pétrole existant et les sites répertoriés par le planisphère de Monarch qu’on peut consulter sur le net, j’aurais tendance à dire Maroc ou Australie.

Avec une préférence pour l’Australie, comme clin d’œil des scénaristes du film à la réputation de cette île-continent de contenir toutes les pires saloperies qu’on puisse imaginer parmi le règne animal.

Godzilla analyse trailer 2

Anguirus : la montagne, ça vous gagne

Huitième détail avec un autre Kaiju qui semble avoir été tiré d’un long sommeil. Cette montagne qui se met en mouvement n’est certainement pas l’effet d’un tremblement de terre, mais bien sûr d’un titan sortant de sa léthargie, un titan qui pourrait correspondre à Anguirus.

Anguirus, c’est le premier des adversaires imaginés pour Godzilla au cinéma et il ressemble à un ankylosaure avec une tête plus allongée.

Si de nombreux titans se réveillent ainsi, d’une on peut se dire que l’humanité est dans la merde et de deux on peut se demander si ce n’est pas suite à l’appel soit de Ghidorah soit de Godzilla. Après tout, le film ne s’appelle pas King of the monsters pour rien.

Godzilla analyse trailer 2

Qui sont les bons et les mauvais titans ?

Neuvième détail qui correspond au classement des titans entre ceux qui devraient chercher à nous protéger et ceux qui voudraient plutôt nous détruire. Une phrase dont l’illustration laisse supposer que Godzilla puis Mothra seraient plutôt dans la première catégorie alors que Rodan et Ghidorah seraient dans la seconde.

On peut s’interroger évidemment sur l’intention du trailer à ce moment-là. S’agit-il de clairement dévoiler la situation ou alors de nous induire en erreur, notamment par rapport à Rodan dont on sait que le comportement a déjà pu évoluer lors de précédentes incarnations dans les films de la Toho ?

Godzilla analyse trailer 2

Les pouvoirs de Mothra

Le dixième détail, correspond à Mothra et à ses pouvoirs puisqu’on a une belle illustration des rayons divins, cette lumière aveuglante qu’est capable de générer Mothra et qui sera certainement utilisée lors d’un affrontement, reste à savoir si ce sera contre Rodan, Ghidorah ou encore d’autres titans réveillés.

On a également droit à Mothra en posture d’attaque alors qu’elle semble descendre en piquet pour attaquer peut-être une autre créature volante.

Godzilla analyse trailer 2

La chute tragique

Le onzième détail a peut-être un lien avec Mothra, même si j’espère que ce n’est pas le cas puisqu’il s’agit de cette forme en flamme qui chute depuis les hauteurs célestes.

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais à mes yeux, ce véritable tableau a tout d’une scène tragique qui m’évoque la chute d’une créature. L’observation des nuages parcourus d’éclairs jaunes permet de déterminer que Ghidorah est à proximité.

Ce qui laisse supposer qu’il a abattu quelqu’un ou quelque chose ou éventuellement que c’est lui qui tombe ainsi, peut-être pour nous permettre de découvrir comment il est arrivé sur Terre pour la première fois.

Godzilla analyse trailer 2

Burning Godzilla ?

Douzième détail sur quelques plans très rapides qui semblent montrer un titan qui avance tout en pulsant d’une énergie volcanique ou en tout cas flamboyante. Evidemment, il pourrait s’agir de Rodan, celui né du feu, qu’on voit surgir d’un volcan, mais la masse, le cri associé et le type de mouvement fait plutôt penser à Godzilla.

Il pourrait même s’agir de Burning Godzilla, une version de la créature dans laquelle son cœur entre dans une sorte de fusion nucléaire suite à un trop plein d’énergie emmagasinée, ce qui rend Godzilla ultra puissant, mais menace aussi sa propre survie et même celle d’une bonne partie de la planète.

Godzilla analyse trailer 2

Ce qui m’a un peu étonné dans ce trailer, c’est l’absence totale d’indice sur le rôle qu’aurait Mark Russell si ce n’est évidemment tenté de retrouver et protéger sa fille.

D’un autre côté, je pense que la majorité du public sera satisfaite si le film se concentre sur les titans, à condition de faire en sorte qu’on ressente quelques enjeux dramatiques pour les humains, ce qui faisait cruellement défaut à mes yeux au film Godzilla de 2014.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests