Google achète une entreprise spécialisée dans la reconnaissance faciale… pour Google+ ?

Google a acheté le développeur de logiciel PittPatt spécialisé dans la reconnaissance faciale et va probablement implanter cette technologie au sein de l’application photo de Google+… une annonce qui peut surprendre vu les déclarations d’Eric Schmidt il y a seulement deux mois.

Google a acheté le développeur de logiciel PittPatt spécialisé dans la reconnaissance faciale et va probablement implanter cette technologie au sein de l’application photo de Google+… une annonce qui peut surprendre vu les déclarations d’Eric Schmidt il y a seulement deux mois.

Le 20 mai, j’écrivais un article intitulé : « Google s’engage contre les bases de données de reconnaissance faciale » où l’ex-CEO de l’entreprise, Eric Schmidt, jugeait les systèmes de reconnaissance faciale comme « malsains » et précisait qu’il était « peu probable » que Google développe un service de la sorte. L’achat ajourd’hui de PittPatt, une entreprise spécialisée dans le domaine, laisse à penser qu’il avait bien tort ! Sur le site de Pittpatt, on peut lire :

“Chez Google, les technologies visuelles sont déjà au cœur de nombreux produits (comme la recherche d’images, Youtube, Picasa et Goggles), c’est donc naturellement que nous joignons Google et apportons les bénéfices de nos recherches et notre technologie à une plus grande audience. Nous continuerons à explorer le potentiel des technologies visuelles dans un large champs d’application, de la simple organisation de photos aux vidéos complexes et aux applications mobiles »

Le système actuel de photos de Google+ inclut le taggage des photos mais pas (encore) le système de reconnaissance faciale come Facebook. Le choix probable de Google de suivre cette voie est d’autant plus étrange que l’arrivée de la fonction sur Facebook avait provoqué le tollé des utilisateurs. Les détracteurs de la reconnaissance faciale notamment pour le réseaux sociaux, insiste sur le fait qu’une telle technologie appliquée à des millions de membres peut à terme poser un problème pour la vie privée si on peut retrouver le nom d’une personne en lançant une recherche contre toutes les photos de profil du site…

J’imagine que la stratégie de Google comme Facebook sera d’intégrer l’option malgré les plaintes et après quelques semaines de polémique l’affaire se tassera et les gens s’y habituerons… Qui plus est la technologie développée par PittPatt est très puissante et peut reconnaitre des sujets dans des vidéos complexes. De plus Pittpatt a d’ores et déjà développé une API assez sophistiquée pour être intégré sur smartphones et tablettes.

On ne tardera peut-être donc pas à voir des photos/vidéos prises depuis Android puis comparées à la base de donnée de ses cercles Google+ pour tagger automatiquement les participants… Technologiquement génial mais cela parait tout de même assez dangereux… A suivre donc pour voir ce que Google compte faire de sa nouvelle acquisition.


16 commentaires

  1. Comme dit Abreithoff, ça existe depuis pas mal de temps sur picasa, et d’une façon hyper impressionnante avec, par exemple, la reconnaissance d’un visage de profil et avec un bonnet et très peu de faux positifs
    par contre, il semblerait que la technologie de PittPatt soit aussi fonctionnelle avec des vidéos.
    Et puis, oser parler de « système de reconnaissance faciale » pour facebook, quand on voit ce que picasa permet de faire, c’est un peu beaucoup je trouve

  2. Pingback: Google achète une entreprise spécialisée dans la reconnaissance faciale... pour Google+ ? | Google - le monde de Google | Scoop.it

  3. Pingback: Google achète une entreprise spécialisée dans la reconnaissance faciale… pour Google+ ? | Télésecrétaires | Scoop.it

  4. Pingback: Pourquoi faudrait-il donner sa chance à Google+ ? | Quolibets

  5. Pingback: Google achète une entreprise spécialisée dans la reconnaissance faciale… pour Google+ ? « TAKACLIKE //

  6. Pingback: Google achète une entreprise spécialisée dans la reconnaissance faciale... pour Google+ ? | coreight | Scoop.it

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.