Suivez-nous

Navigateurs

Google aurait intentionnellement saboté le navigateur Microsoft Edge

Un stagiaire en développement travaillant chez Microsoft affirme que Google travaille activement à saboter le navigateur de son concurrent, Egde.

Il y a

  

le

 
Microsoft Edge Google

Selon un développeur en stage chez Microsoft, Google travaillerait minutieusement à réduire la part du marché de ses concurrents grâce à des changements réguliers dans le code de certains sites. De cette façon, les autres navigateurs seraient moins performants et Google Chrome gagnerait des utilisateurs, lassés par le manque d’efficacité de Safari ou Edge.

Google pénaliserait ses concurrents plutôt que d’améliorer Chrome

Pour l’ancien stagiaire Joshua Bakita, Google fait exprès de procéder à plusieurs modifications de ses sites web, dont YouTube, qui reste l’une des plateformes web les plus utilisées au monde. Par conséquent, les navigateurs concurrents seraient forcés de se mettre à jour régulièrement pour rester compatibles avec les services de Google concernés, sous peine de voir leurs utilisateurs partir. Pour ce qui est de la plateforme vidéo justement, Bakita indique que Edge a été supérieur a Chrome pendant un temps, mais que ce dernier est repassé devant lui après avoir modifié le code pour pénaliser son concurrent. Google aurait donc choisi cette solution plutôt que d’amélioration de son propre outil.

D’autre part, Microsoft aurait fait le choix d’abandonner le moteur de rendu EdgeHTML au profit de Chromium pour cette raison. Joshua Bakita indique sur Hacker News : « Bien que je ne sois pas entièrement sûr que YouTube a été modifié intentionnellement dans le but de ralentir Edge, beaucoup de mes collègues en sont convaincus – et ce sont eux qui ont examiné le problème de plus près. Pour ne rien améliorer, lorsque nous lui avons demandé, YouTube a refusé de supprimer la div vide cachée et n’a pas donné d’explications ».

Lors de l’abandon de EdgeHTML, Microsoft a indiqué qu’il contribuerait au développement et à l’amélioration de Chromium. Pour l’instant, aucune des deux entreprises n’a confirmé ou infirmé les informations de Joshua Bakita. Néanmoins, si Google venait à dire que cela est vrai, cela reviendrait à avouer qu’il s’adonne à du sabotage en règle.

Source

Microsoft Edge
Par : Microsoft Corporation
4.5 / 5
188,3 k avis
6 Commentaires

6 Commentaires

  1. tmlpt

    20 décembre 2018 at 7 h 22 min

    bizarre cet article qui dit tout l’inverse de la verité, chrome ne fontionne pas du tout, il s’auto detruit… il est d’ailleurs impossible d’ouvrir la moindre url venant des services avec chrome sur toutes mes machines de travail, cepandant ils sont disponible dans edge

    • Thibaut

      20 décembre 2018 at 13 h 09 min

      Je pense qu’il faut prendre avec des pinces ce qui sort de la bouche d’un ancien stagiaire qui parle au nom de ses anciens collègues… Par ailleurs, je ne suis même pas sûr de comprendre le fond du problème : Google met trop souvent à jour ses services et donc c’est du sabotage ? Pas très sérieux tout ça.

      • Seb

        20 décembre 2018 at 14 h 56 min

        Oui j’ai compris ça comme ça aussi. Google met ses services a jour pour saboter ? Hum hum

  2. thy

    20 décembre 2018 at 12 h 47 min

    c’est surtout que Edge n’est pas du tout ergonomique ni pratique par rapport à Chrome

  3. Lillyn

    21 décembre 2018 at 3 h 39 min

    Vraiment énervée envers moi même de m’être fait avoir et d’avoir cliqué pour lire une histoire de l’homme qui a vu l’homme qui a vu l’homme. Franchement stupide. Ce sont les stagiaires de Microsoft qui connaissent Google?????????

  4. lucie3d

    21 décembre 2018 at 15 h 27 min

    Avec un peu de machine learning, c’est relativement simple de trouver des bottlenecks dans du code supposé faire la même chose. Ensuite il suffit d’amplifier la différence en augmentant l’utilisation des ces structures problématiques ( le div vide caché dont il parlent). Google a plein de metriques pour noter les pages, et l’une d’entre elles est la vitesse de chargement, probablement évalué pour plusieurs navigateurs. Donc on peut penser qu’ils ont suffisamment de données pour produire une page qui place le navigateur de leur choix en premier niveau temps de rendu / réactivité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests