Google Chrome supporte Web Authentication, le standard pour les connexions sans mots de passe

Google Chrome 67 supporte WebAuthn, l’API du WWWC destinée à enterrer le mot de passe.

Enterrer le mot de passe ou bien encourager l’utilisation de la connexion en deux étapes, c’est l’objectif du World Wide Web Consortium et de la FIDO qui présentaient, il y a quelques mois, une nouvelle API baptisée WebAuthn. Si beaucoup d’ordinateurs et de smartphones permettent déjà de s’authentifier via des informations biométriques ou via des clés USB de sécurité, ces nouveaux modes de connexion ne sont pas encore vraiment supportés par le web.

Mais avec l’API, cela devrait changer

Et la bonne nouvelle, c’est que les navigateurs commencent à supporter WebAuthn. Google vient d’annoncer l’arrivée de Chrome 67. L’une des nouveautés de cette version du navigateur sur ordinateur est l’arrivée du support de WebAuthn. C’est une bonne nouvelle pour la connexion sans mot de passe et pour la connexion en deux étapes, dans la mesure où Chrome est actuellement le navigateur web le plus utilisé dans le monde. La version 67 devient une version stable sur Windows, Mac et Linux et sera déployée d’ici quelques jours ou quelques semaines.

Une bonne nouvelle pour la sécurité des données

Quant à Mozilla Firefox, il supporte déjà cette API depuis le début du mois, avec l’arrivée de la version 60.0 du navigateur.

A un moment où la sécurité des données n’a jamais été aussi importante, le support de cette API par les navigateurs les plus utilisés est une bonne nouvelle. En effet, au lieu d’utiliser des mots de passe trop facile à retenir (et à hacker), les internautes pourront utiliser des clés USB comme Yubikey ou bien des capteurs biométriques pour se connecter. Cela encourage également l’adoption de la validation en deux étapes par le grand public. Au lieu de se connecter avec seulement un mot de passe, les internautes peuvent y ajouter une autre étape via les clés USB ou les informations biométriques.


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.