Google dévoile toutes les spécificités de ses Google Glass

Les 2000 premières Google Glass vont arriver dans les mains des testeurs d’ici quelques jours. Google en profite pour donner plus de détails sur leurs spécificités techniques.

Les Google Glass partagent l’audience : d’un côté il y a ceux qui pensent que c’est un gadget inutile au prix exorbitant, d’autres le voient comme l’avenir du mobile computing (je fais d’ailleurs plutôt partie de cette deuxième catégorie).

Découvrons ce qu’elles ont dans le ventre.

Google Glass : les spécificités techniques

Les Google Glass possèdent un écran haute résolution qui est un équivalent d’un écran de 25 pouces (63,5 com) à 2,50 mètres.
Elles possèdent un appareil photo de 5 mégapixels qui pourra réaliser des vidéos en 720p.
Niveau audio, les Google Glass utiliseront la conduction osseuse (ou Ostéophonie) pour propager le son jusqu’à l’oreille interne via les os du crâne.
Si un système qui fonctionnera avec « conduction osseuse » et « os du crâne » vous fait frissonner d’effroi, sachez que c’est moins étrange qu’il n’y paraît. En réalité, cela possède plusieurs avantages et notamment celui de ne pas avoir besoin de casque audio ou oreillette pour entendre le son, vos oreilles sont à l’air libre. De plus, l’ostéophonie permet d’avoir une excellente qualité sonore, et cela même si vous êtes dans un environnement bruyant.

> Lire aussi :  Pixel 3 et Pixel 3 XL : Google donnerait rendez-vous le 9 octobre pour la présentation officielle

Connectivité et stockage

Sans grande surprise par contre, les Glass posséderont une connectivité Wifi et Bluetooth, cette dernière étant nécessaire pour utiliser le GPS et les SMS puisque cela vous permettra de les connecter à votre téléphone.

En terme de stockage, vous aurez accès à 12GB de mémoire, d’une synchronisation à votre stockage Google Drive et d’une mémoire flash de 16GB au total.

Batterie

La batterie sera suffisante pour vous faire traverser une journée entière avec une utilisation dite « classique », c’est à dire qu’il faudra éviter d’utiliser les Hangouts et l’enregistrement vidéo qui sont gourmands en énergie.
Certains vont se plaindre de la faible batterie d’un appareil acheté 1500$, mais n’oublions pas que nous sommes encore à parler de ce qui ne reste qu’un prototype de mobile computing du futur.
Un cable micro-USB est inclus avec vos Google Glass et il vous est fortement conseillé de n’utiliser que celui-là pour vous assurer une belle longévité de vos Glass.

> Lire aussi :  Fortnite sur Android : plus de 50 millions de dollars perdus pour Google en 2018 ?

L’application MyGlass pour Android

Si vos Google Glass seront compatibles avec n’importe quel téléphone bluetooth, vous ne pourrez profiter du maximum de celui-ci que si vous avez un téléphone Android en 4.0.3 (Ice Cream Sandwich) ou plus récent.
En effet, l’application MyGlass est nécessaire pour utiliser le GPS et les SMS. Aucune information n’a été donnée pour savoir si une application iPhone est en préparation.

Alors impatient de pouvoir mettre la main sur les Google Glass pour un petit galop d’essai ?

(source)


14 commentaires

  1. « Aucune information n’a été donnée pour savoir si une application iPhone est en préparation. »
    C’est prévu il me semble qu’ils en avaient parlé il y a quelques temps. Android et iOS comme d’habitude chez Google qui profite beaucoup de l’iPhone. Le reste en revanche j’en doute.

  2. Je suis impatient d’essayer cette technologie… et mesurer le Ki des gens qui m’entourent. Après, habitant dans la région parisienne, j’ai de réelles craintes quant à la facilité d’attirer la convoitise et de se le faire voler à l’arracher. Je ne sais pas combien coûtera la paire, mais son usage devra être réservé à un usage privé ou en petit comité.

  3. Du même avis que Steph, un processeur, du bluetooth et du wifi collé au crane …hmm …pas besoin d’être paranoïaque ça pose de nouvelles questions. Je ne serai pas surpris de voir leur commercialisation bloquée dans l’attente d’études scientifiques.

  4. Au niveau de la santé oui il y a des questions à se poser, mais Google fera surement les tests nécessaires, ils n’avancent pas à l’aveugle.
    On peut quand même se réjouir se cette avancée technologique.

  5. Valentin-Pringuay le

    @table basse & @Stef : les dispositifs ostéophoniques ne sont pas tout récents. Et je ne pense pas qu’ils faillent avoir peur de ce côté là… après tout, les sons que l’on peut entendre sont aussi issus de la vibration du tympan… là le dispositif va utiliser notre anatomie pour faire vibrer l’os à côté.

    Et en ce qui concerne la peur des ondes GSM, au final, ce sont celles du téléphone… mais je ne suis pas médecin s’il faut aller plus loin 😉

  6. Comment changer son adresse ip le

    C’est quand même dingue cette technologie, d’un coté je suis admiratif de la technique, de l’autre je suis comme steph et beaucoup d’autre, je suis un peu parano quand aux risques niveau santé dans l’avenir..

  7. @Valentin : Je ne suis pas inquiet sur le système de transmission osseux qui est vieux comme le monde. En revanche….
    La différence entre le GSM et les lunettes proviendrait (imho, peut-être, si, hypothèses, prospective…) de la dépendance nettement plus forte a un appareil qui a tout pour devenir une extension naturelle de nos sens (une espèce de fourchette pour manger la réalité). Et une exposition en conséquence.
    … mais avec ce qu’on mange et ce qu’on respire, un peu plus, un peu moins,… hein 🙂

    @Toh : comme disait Philip K. Dick, « la question n’est pas de savoir s’il faut être paranoïaque ou pas. Celle qu’il faut se poser c’est à quel point faut-il l’être. » 😉

  8. Pas mal la description de l’application MyGlass !
    « MyGlass allows you to configure and manage your Glass device.
    If you don’t have Glass, then downloading this will be a waste of time. Sorry about that. But if you swipe the screenshots to the right you’ll see there’s a picture of a puppy in pajamas. So not a total waste of time after all. »

  9. Je suis également impressionné par le travail réalisé par Google, chapeau. Je ne pensais pas que la bête soit aussi puissante. A l’allure à laquelle ils avancent, on aura le droit à une jolie petite merveille technologique d’ici quelques années 🙂

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.