Suivez-nous

Applications

Google écarte Play Music, pour faire de la place à YouTube Music

Google va progressivement bouter Play Music en dehors de son écosystème Android, pour laisser toute la place à YouTube Music, désormais installé par défaut.

Il y a

  

le

 
Android 10 prise en main
© Presse-Citron.net

YouTube Music poussé par Google

Au début du mois d’octobre, on apprenait que Google allait préinstaller YouTube Music sur les smartphones Android 9 et Android 10, en lieu et place de Google Play Music. En effet, le géant américain compte bien se faire une place parmi les Spotify et autres Apple Music, et ce dernier compte bien sur la puissance de YouTube pour y parvenir. Une stratégie similaire à celle d’Apple, qui installe par défaut Apple Music sur tous les terminaux iOS.

Ainsi, plutôt que d’installer par défaut le vieillissant Google Play Music, Google a imposé aux constructeurs de smartphones Android de proposer YouTube Music, aux côtés des Maps, Photos et autres Gmail. Une décision plutôt logique de la part de Google, même si cela risque de poser de sérieux problèmes aux abonnés Google Play Music, en ce qui concerne la migration des données vers YouTube Music. A l’heure actuelle, Google ne propose en effet pas le moindre système de migration…

Streaming musical YouTube Music

© YouTube

Evidemment, Google n’abandonne pas (pour le moment…) son application Play Music, qui restera disponible au téléchargement via le PlayStore, à défaut d’être incluse de série sur les smartphones. Rappelons que les application Google Play Music et YouTube Music ne comptaient que 15 millions d’abonnés d’après un comptage datant de mai dernier… contre plus de 100 millions pour Spotify et 60 millions pour Apple Music.

Une manière de booster YouTube Music ?

Un YouTube Music qui est affiché au tarif de 9,99 euros/mois, avec la possibilité d’essayer gratuitement le service pendant un mois, et une annulation possible à tout moment. Reste à savoir maintenant si cette nouvelle stratégie permettra à YouTube Music de trouver son public, ou si ce dernier rejoindra, à terme, le cimetière (déjà bien rempli) des applications et services Google qui ont été supprimées.

Rappelons qu’à une époque, Microsoft aussi avait tenté l’aventure sur le marché du streaming musical, avec Groove Music (ex-Zune). Un service finalement abandonné en fin d’année 2017, Microsof invitant alors ses quelques abonnés à migrer du côté de chez Spotify…

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

4 Commentaires

4 Commentaires

  1. Tony

    15 octobre 2019 at 10 h 06 min

    YouTube Music est nul de chez nul, l’application est mal foutue, le site bogué de partout. J’ai un abonnement Google Play Music et impossible de faire la transition entre les deux.
    Ils sont vraiment relou à tuer leurs services en permanences, ils font comment les utilisateurs ???

  2. Takao

    15 octobre 2019 at 10 h 50 min

    Je ne suis personnellement pas abonnée à GP Music, mais j’ai acheté plus d’une centaine d’albums dessus….
    Me la fais pas à l’envers Google… >:[

  3. Amine

    15 octobre 2019 at 14 h 00 min

    Utilisateur de Spotify de longue date, j’ai testé Youtube Music pendant un mois avant de revenir à Spotify. L’app mobile n’est pas ergonomique, pas moyen de chercher des playlists par genre ou par ambiance, le catalogue n’est pas aussi fourni, et je pensais pouvoir écouter des musiques que j’écoutais via Youtube mais en fait non.

  4. jaredd

    28 juillet 2020 at 15 h 33 min

    Google Play Music était gratuit, incluant le téléchargement offline, pas de pub, possibilité d’éteindre l’écran durant la lecture, etc. Maintenant il faut utiliser Youtube Music, mais oh! les fonctionnalités précédemment citées (et très utiles) sont désormais payantes – 10€/mois. Merci qui ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests