Google et BlackBerry préparent aussi leur tablette web et multimédia

La tablette est-elle l’avenir du web ? C’est en tout cas ce que semblent penser de nombreux constructeurs, émoustillés par le succès fulgurant de l’iPad d’Apple, en tout cas au cours des premières semaines de commercialisation (plus d’un million d’exemplaires vendus au cours du premier mois), et qui ont tous dans leurs cartons des projets

La tablette est-elle l’avenir du web ? C’est en tout cas ce que semblent penser de nombreux constructeurs, émoustillés par le succès fulgurant de l’iPad d’Apple, en tout cas au cours des premières semaines de commercialisation (plus d’un million d’exemplaires vendus au cours du premier mois), et qui ont tous dans leurs cartons des projets d’iPad killer.

tablette_gg_intro

Même si pour le moment c’est plutôt l’iPad qui a tué la concurrence, puisque Microsoft et HP viennent d’annoncer tour à tour l’abandon ou la mise en sommeil de leurs projets respectifs, le Courier et la Slate.

La tablette Google, avec Verizon

On prête évidemment depuis longtemps à Google l’idée de vouloir proposer prochainement une tablette. Il a d’abord été question d’un appareil équipé avec le futur système d’exploitation Chrome, mais il semblerait maintenant que l’on s’oriente vers une tablette animée avec Android. Selon les rumeurs rapportées par plusieurs blogs américains dont les rédacteurs semblent fréquenter les mêmes restaurants que la haute direction de Google, l’opérateur téléphonique américain Verizon serait actuellement en train de travailler avec Google pour proposer prochainement une tablette. Un projet confirmé du bout des lèvres par le PDG de Verizon dans un entretien au Wall Street Journal. On peut imaginer qu’avec l’arrivée imminente d’Android 2.2 la tablette Google battra à plates coutures l’iPad en termes de fonctionnalités et d’ouverture (avec notamment une compatibilité complète avec les dernières versions de Flash), mais fera-t-elle aussi bien en termes d’ergonomie, de convivialité et de simplicité d’utilisation ?

tablette_google

BlackBerry BlackPad, la tablette selon RIM

Aucune rumeur ni information n’avait filtré au cours du dernier WES de BlackBerry, mais cela semble se confirmer depuis : BlackBerry travaillerait aussi de son côté sur une tablette qui pourrrait être commercialisée fin 2010. Selon les informations rapportées par BBLeaks, La tablette, que l’on nomme pour le moment BlackPad sans trop savoir, serait plus petite et plus fine que l’iPad, et tournerait avec BlackBerry OS sur un écran de 8,9 pouces. Autre caractéristique entraperçue, particulièrement intéressante : la tablette BlackBerry n’aurait pas de connectivité 3G mais utiliserait la connexion aux smartphones BlackBerry pour surfer sur le web, via BlueTooth ou WiFi. De quoi combler les BlackBerry addicts. (source de la photo : BBLeaks).

tablette_bb

Au sujet des tablettes, il est intéressant de noter que les grands opérateurs s’orientent sur des tablettes web et multimédia et que – contrairement à Sony avec sa gamme Reader – aucun ne semble très intéressé par la lecture numérique au point de vouloir proposer un E-Book reader à encre électronique. La tablette sera web et multimédia ou ne sera pas.


Nos dernières vidéos

13 commentaires

  1. Normal, ce ne sont pas des vraies images mais c’est juste pour illustrer. Personne n’a véritablement mis la main sur une tablette de chez Google et RIM donc difficile de voir leur design.

    Et pour finir, il n’y a pas 36000 design de tablettes, celle dont tu parles ressemblent déjà à beaucoup d’autres qui existaient.

  2. On aime ou on aime pas, on a l’utilité ou on n’a pas l’utilité, mais disposant d’un iPad depuis une semaine, je suis très surpris par le souci du détail et la qualité général de cette tablette et de ses applications.

    Je suis certain que Google a les moyens de rivaliser avec Apple. Android y contribuera largement. Personnellement, je trouve les téléphones fonctionnant sous Android très efficace et effectivement plus souple que l’iPhone.

    Par contre, Blackberry n’a aucune chance dans le grand public mais profitera sans doute de la diffusion de son téléphone dans les entreprises.

    Voici encore le lien sur une autre tablette (Ezy) qui est assez bien équipée. Mais à voir de près, cela ressemble plus à un pc portable sur lequel le clavier a été oublié. Bref, rien d’excitant:
    http://www.shopkami.com/shop.h.....gory_id=12

  3. Moi j’attends avec impatience une tablette concurrente de l’Ipad. C’est-à-dire une vraie tablette où on peut se balader dans tous les sites (y compris avec du flash ;-).

  4. Comme l’a dit TubeToFrench il me semble que HP n’a pas abandonné le projet de la Slate mais juste retardé celui-ci, puisqu’ils ont rachetés Palm il y a de grandes chances pour que cette tablette ne tourne plus sous Windows Seven mais plutôt sous une version web OS de Palm modifié par HP.

  5. Les tablettes sont marketées pour un usage orienté casual, avec une redéfinition multimédia du magazine. Il vient ainsi se substituer au web desktop et au magazine papier. Les readers de ebook ont un tout autre objectif, celui de remplacer le livre, donc un usage moins « casual » et où le confort de lecture et l’autonomie considérable que permettent l’encre électronique priment sur les effets bling-bling, pardon, sur l’expérience utilisateur, des tablettes. On a des usages différents auxquels il me semble difficile de répondre de manière satisfaisante avec un unique device.

  6. @ Fabrice : A titre indicatif, BlackBerry, contrairement à Apple, fait dans l’anonymat puisqu’on a les chiffres du 1er trimestre 2010.
    Voici le classement (vu sur lejournaldusmartphone.fr) :
    1 – Nokia
    2 – Samsung
    3 – LG
    4 – RIM (BlackBerry)
    5 – Sony Ericsson
    6 – Apple
    7 – Motorola

    Quand on voit çà, on se demande comment et avec quoi Apple arrive encore à faire le buzz !

  7. Pingback: Le succès de l’iPad donne des idées aux concurrents d’Apple « Brand is Media

  8. Pingback: La tablette BlackBerry semblerait aussi en bonne voie, et supporterait Flash | Presse-Citron

Répondre