Google Fast Flip : quand une dépêche d’agence vous mâche le boulot

L’information ne vous aura probablement pas échappé : Google a publié hier un nouveau service baptisé Fast Flip, qui offre un accès rapide à une sélection d’articles extraits des sites web des principaux titres de la presse écrite américaine. Fast Flip permet ainsi de retrouver sur une page avec un affichage instantané une quarantaine de

L’information ne vous aura probablement pas échappé : Google a publié hier un nouveau service baptisé Fast Flip, qui offre un accès rapide à une sélection d’articles extraits des sites web des principaux titres de la presse écrite américaine.

Fast Flip permet ainsi de retrouver sur une page avec un affichage instantané une quarantaine de titres ayant signé un accord avec Google.

lemondedesk

Ayant découvert cette information tôt ce matin comme tout le monde, j’ai pris mon bâton de blogueur et j’ai parcouru le web à la recherche d’informations sur le sujet, et là un truc m’a intrigué : sur les 3 premiers articles que j’ai trouvés sur le sujet, le titre est rigoureusement le même, à savoir « Google dévoile un nouvel outil pour lire la presse en ligne ». Mais ça je ne l’avais pas remarqué tout de suite. C’est à la lecture des articles en question que les bras me sont tombés : non seulement le titre est le même… mais les articles aussi. La preuve ?

Vu ? Lu ? Notez quand même le « USA » en variante sur Le Monde. Ouais, c’est Le Monde quand même, on sent la différence.

Alors quoi ? Alors ceci m’inspire quelques réflexions que je vous livre en vrac. Tout d’abord, il est parfois reproché aux blogueurs de reprendre in extenso les communiqués de presse qu’ils reçoivent. C’est un reproche que l’on fait rarement à la presse traditionnelle. Parce-que, effectivement, la plupart du temps il ne serait pas justifié. Mais il y a des exceptions, et nous en avons ici un exemple flagrant. Même Le Monde, réputé sérieux, s’y colle. S’y copie-colle, devrais-je dire.

Autre remarque : si la plupart des blogs ayant écrit sur le sujet ce matin ont proposé une news assez courte et factuelle, aucun n’a pompé l’article sur un communiqué de presse ou une dépêche d’agence, et pour cause, il semblerait qu’aucun ne l’ait reçu(e). Normal : en l’occurrence ici il semble que nous ayons affaire à une dépêche en provenance de l’agence suisse ATS, elle même probablement renseignée à la source par Google. Or il faut être abonné à une agence pour en recevoir les dépêches. Luxe que peut encore s’offrir une presse traditionnelle pourtant réputée exsangue, pas un blog. Et quand bien même vous voudriez au moins prendre quelques renseignements, par exemple auprès de l’AFP, je vous souhaite bon courage.

Enfin, vous remarquerez également qu’aucun des trois articles mentionnés ne fait un lien vers Google Fast Flip, alors qu’à contrario, tous les blogueurs le font, et que la plupart citent leur source.

Que faut-il en déduire ? Ne crions pas haro sur la presse : une dépêche est une dépêche, sur Le Monde elle est clairement identifiée comme telle dans la rubrique dédiée Le Desk, et il n’est pas choquant qu’un communiqué de presse puisse être repris dans son intégralité. Cette pratique relève du cycle de traitement de l’information, rendu juste un peu plus tendu et immédiat avec la concurrence des blogs puis du temps réel à la sauce Twitter : d’abord l’info brute, puis ensuite l’analyse et la mise en perspective.

Disons que dans la partie qui s’est jouée ce matin, les blogs ont marqué un point, mais que les médias traditionnels devraient vitre égaliser, voire prendre l’avantage quand viendra le temps de l’analyse approfondie.

Ou pas.


36 commentaires

  1. Merveilleux, Google réinvente le Minitel et son système de kiosque pour micro-paiement. Avec France Explorer, Jet Multimédia l’avait fait dès 1997 🙂

    Juste pour rire, voici les tribunes que je publiais dans « 01 Informatique » en 1998, il y a plus de 11 ans donc 🙂
    – « Le kiosque sur Internet : une nécessité économique » : http://www.pierrecol.com/fr/980123.html
    – « La publicité sur Internet : un mirage ? » : http://www.pierrecol.com/fr/980717.html

    En fait dès 1998 je bloguais sans le savoir, en publiant des « Tribunes » ou « Opinions » dans la presse informatique, qui les passait très volontiers.

    Compilations : http://www.pierrecol.com/fr/presse.html
    et http://www.jetmultimedia.com/old/presse/

  2. Depuis son arrivée sur le Web, la presse tradi fonctionne très souvent en deux temps : d’abord une dépêche, bâtonnée ou non, puis un article portant plus sur le fond. Y’a rien de vraiment neuf à ça, et dans la mesure où ils paient le droit de réutiliser les contenus de l’AFP, pourquoi s’en priveraient-ils ?

  3. Vu le nombre d’informations que ces sites doivent brasser chaque jour, je trouve assez normal qu’ils doivent recourir à quelques copier-coller, sans pour autant s’approprier l’info mais juste pour la relayer.
    Dans ce cas la comparaison avec les blogueurs est elle vraiment égale ?

    Les blogueurs ont pour un peu plus de temps, ils sont seuls la plupart du temps, et peuvent choisir de quoi ils ont envie de parler ce qui n’est pas le cas des gros sites d’informations qui doivent relayer le maximum d’informations !

    Ce n’est que mon avis !

    La comparaison blogueur/journaliste ne me choque pas en temps normal, en affinant un peu ma pensée : sur un certain angle il y a de grandes similitudes.

    Mais il ne faut quand même pas comparer un gros site d’informations avec un blog !

  4. Je suis donc en total désaccord avec la phrase « il n’est pas choquant qu’un communiqué de presse puisse être repris dans son intégralité ».

    Un communiqué de presse est un texte rédigé par la source (ici, Google), à l’intention des journalistes et stakeholders (désolé de l’anglicisme), un peu aussi du public en général. Tout le contenu est contrôlé par la source, évidemment. Qu’un média reprenne en copier-coller le texte d’un communiqué sans préciser de façon extrêmement claire que le texte vient directement de la source n’est en aucun cas acceptable d’un blogueur, et encore moins d’un média qui prétend faire du journalisme.

    Mais est-ce qu’il y a ici confusion « communiqué de presse » et « dépêche »?

    Une dépêche est un texte produit par une agence de presse (ou plus rarement, un pigiste). L’agence de presse est un regroupement de journalistes qui produisent des reportages comme n’importe quels autres journalistes, en répondant aux mêmes normes: indépendance, vérification des sources, etc. Les droits de ces articles sont vendus en vrac, sous abonnement. Une des raisons? Les journaux n’ont pas les moyens de se payer des journalistes dans les principaux pays.

    Donc non seulement il n’est pas choquant qu’une dépêche soit reprise dans son intégralité par l’un des abonnés de l’agence de presse, mais c’est tout à fait normal.

    Cela dit, j’appuie à 100% « aucun des trois articles mentionnés ne fait un lien vers Google Fast Flip, alors qu’à contrario, tous les blogueurs le font, et que la plupart citent leur source ». Les médias rétros sont en retard sur les médias actuels (lire: les médias traditionnels sont en retard sur les nouveaux médias).

  5. Il s’agit effectivement d’une dépêche et de plus en plus d’agences de presse acceptent que la source ne soit pas mentionnée, comme l’AFP par exemple. Je ne vois pas trop ce qu’il y a de choquant. C’est un flux automatique qui arrive sur le flux du monde. Si ca se trouve personne ne l’a lu au Monde. Boursorama gère des dizaines de flux dans le meme style pour des centaines de dépêches. Personne ne les lit en interne.

  6. @Sébastien, ça ne choque personne et ça ne me choque pas en effet. C’est juste que quand un blogueur fait la même chose avec un communiqué de presse généralement il se fait fusiller illico en place publique, et encore s’il a la chance qu’on ne taxe pas son billet de post sponsorisé. Deux poids deux mesures quoi…

  7. Juste que ca fait deux fois que tu fais la même erreur. Tu confonds un communiqué de presse qui là nécessite une mention explicite sous peine de perdre toute crédibilité ET une dépêche d’agence de presse, qui certes reprend les idées directrices du communiqué, mais n’est en aucun cas le communiqué de presse.
    Et puis franchement, entre 10.000 lecteurs silencieux et 3 casse bonbons, le journal ne s’arrête pas à cela. Toi tu t’y intéresses. Eux non. Passe outre les commentaires que tu n’apprécies pas. Tu crois que Le Figaro en a quelque chose à faire de lire partout que c’est un journal d’UMP ? Ils s’en contrefoutent.

  8. Pingback: Google Fast Flip dans le détail | Presse-Citron

  9. Pingback: Cette semaine, j’ai aussi été énervé par… #46 - Café Froid .net

  10. Pingback: Instant T, focus n°17 | Maxime-Viry.com

  11. Pingback: Editorial : pourquoi une "ligne éditoriale" sur gen4 ? - gen4

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies