Suivez-nous

Internet

Google met en garde l’Australie concernant un texte de loi

Google et l’Australie entament un bras de fer autour de la diffusion de contenu.

Il y a

  

le

 
Google GAFAM
© Unsplash / Paweł Czerwiński

Google vient de publier une lettre ouverte dans laquelle la société met en garde l’Australie. En effet, selon la firme de Mountain View, la proposition de loi émise par l’Australie qui consisterait à faire payer le géant du web l’accès aux médias, pourrait mettre en danger la gratuité des recherches Google et YouTube. Mel Silva, directeur général de Google Australie, a déclaré ceci : « Nous payons déjà des millions de dollars et nous leur envoyons des milliards de clics gratuits chaque année. Mais plutôt que d’encourager ce type de partenariat, la loi est conçue pour accorder un traitement spécial aux grandes entreprises de médias et les encourager à formuler des exigences énormes et déraisonnables qui mettraient en péril nos services gratuits ».

Sur le blog Google dédié à ses activités en Australie, la firme américaine explique que cette loi mettra en opposition les grandes rédactions comme News Corp. et d’autres créateurs de contenus moins importants. Selon Google, cette loi favorisera le développement des médias importants au détriment des petites rédactions.

La Commission australienne répond

Suite à la publication de cette lettre ouverte, la Commission australienne de la concurrence et de la consommation (ACCC) a pris la décision de répondre en expliquant que la lettre de Google contient de nombreuses informations erronées. Dans cette lettre on peut lire : « Google ne sera pas tenu de faire payer les Australiens pour l’utilisation de ses services gratuits tels que Google Search et YouTube, à moins qu’il ne choisisse de le faire. Google ne sera pas tenu de partager des données d’utilisateurs supplémentaires avec les entreprises d’information australiennes, à moins qu’il ne choisisse de le faire ». 

En Europe, Google se bat contre des textes de loi similaires notamment en France et en Espagne. Le gouvernement français a ordonné à la firme de Mountain View de négocier des frais avec les éditeurs, arguant essentiellement que Google est un monopole de recherche et doit être réglementé en tant que tel.

Youtube
Par : Google LLC
4.4 / 5
85,2 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests