Suivez-nous

Réseaux sociaux

L’Australie oblige Google et Facebook à partager leurs gains avec les médias locaux

L’Australie pourrait devenir le premier pays au monde à prendre une telle décision.

Il y a

  

le

 
zuckerberg facebook
© Flickr / Billionaires Success (CC BY 2.0)

Depuis quelques mois, l’industrie des médias est en chute libre en Australie, et la pandémie est venue asséner le coup de grâce. Devant la situation, le gouvernement australien vient de mettre en place une loi qui dans les prochains mois devrait pousser Google et Facebook à partager leurs revenus publicitaires avec les médias du pays.

En d’autres termes, les groupes de presse locaux reprochent à Facebook et Google de pratiquer une concurrence déloyale en termes d’emplacements publicitaires, si bien que les annonceurs australiens privilégient en grande majorité les deux géants américains au lieu de placer de la publicité sur les médias locaux. À titre d’information, la publicité est devenue la principale source de revenus que ce soit pour Google ou Facebook.

Josh Frydenberg, le trésorier national, tient tout de même à préciser que « la question fondamentale de la rémunération du contenu, que le code cherchait à résoudre, n’ a eu aucune avancée significative ». Il explique qu’entre 2005 et 2020, le marché de la publicité en ligne a été multiplié par 8, ce qui le porte aujourd’hui à 5 milliards de dollars rien qu’en Australie. Un exemple plus congrès, en Australie, lorsque vous dépensez 100 dollars pour mettre en place une campagne publicitaire en ligne, Google ou Facebook touche un tiers de cet investissement.

Cette méfiance à l’égard de cette concurrence ne date pas d’aujourd’hui. Plusieurs mois auparavant, le gouvernement australien avait déjà averti Facebook à ce sujet. Devant ces déclarations, Facebook s’était exprimé en démontrant une certaine déception en ajoutant que l’entreprise investit des millions de dollars afin de soutenir les éditeurs australiens. Les équipes de Mark Zuckerberg ont logiquement était surpris d’entendre de telles déclarations.

De son côté, Google a répondu en affirmant qu’il allait prendre le temps d’assimiler le code de bonne conduite qui sera mis en place, afin de continuer à coopérer normalement avec les groupes de presse australiens.

Youtube
Par : Google LLC
4.4 / 5
87,6 M avis
1 commentaire

1 Commentaire

  1. PapounetUT

    21 avril 2020 at 15 h 07 min

    Il faut que ce soit dans les deux sens alors vu que l’Australie oblige Google et Facebook à partager leurs gains avec les médias locaux.
    Il faut donc que les médias locaux partagent leur gains avec Google et Facebook si on veut que tout ça soit honnête.

    Ou alors certains sont plutôt : donnes moi dieu te le rendra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests