Connect with us

Tech

Google et Microsoft à genoux devant cette geek de 10 ans

Samaira Mehta est une véritable star malgré son très jeune âge. On vous présente l’avenir de la Silicon Valley.

Il y a

le

Google et Microsoft à genoux devant cette geek de 10 ans

Samaira Mehta, la reine du code

Vous vous considérez comme un petit prodige ? Vos enfants sont des génies à vos yeux ? C’est bien sûr l’avis de tous les parents, mais ceux de Samaira Mehta ont de très bonnes raisons de le penser. Cette jeune fille n’est âgée que de 10 ans mais c’est déjà une véritable icône dans la Silicon Valley où elle a grandi.

En effet, malgré son très jeune âge, elle est la CEO et fondatrice d’une entreprise nommée « Coder Bunnyz ». Il s’agit tout simplement d’un système destiné à apprendre aux autres enfants comment coder. Un jeu à l’origine, créé quand elle avait 8 ans. Ah oui, elle a commencé à coder à l’âge de 6 ans. Sans doute que le fait d’avoir un père ingénieur chez Intel y est pour quelque chose. Depuis, elle a gagné une véritable reconnaissance internationale et est invitée à de multiples événements technologiques comme oratrice.

(c) Business Insider – Samaira Mehta à la conférence Microsoft Women in Technology

Déjà des offres d’emploi

Alors bien sûr, certains l’invitent peut-être juste pour faire le buzz, mais quand dans la liste on trouve Microsoft ou Google, on est forcé de la regarder d’une façon sérieuse.

> Lire aussi :  Google paierait 9 milliards de dollars à Apple pour être le moteur de recherche par défaut

Elle a participé à de multiples initiatives avec la chaîne Cartoon Network ou encore à « Yes, 1 Billion Kids Can Code », un projet qui permet à des donateurs de contribuer à la formation informatique des jeunes. Son dernier projet ? Coder Mindz. Elle le présente tout simplement comme le premier jeu de plateau dopé à l’intelligence artificielle. L’idée est d’apprendre aux enfants à construire des robots et à les doter d’une petite intelligence artificielle.

Après un de ses ateliers à Google, elle a pu passer du temps avec certains responsables. Ceux-ci l’ont bien sûr félicitée avant de lui dire qu’une fois sortie de l’université,  elle pourrait venir travailler à Google. Sa réponse ? Elle n’est pas sûr d’avoir envie ! Elle préfère en effet être entrepreneure… Autant dire que Samaira Mehta sait déjà ce qu’elle veut.

Source

3 Commentaires

3 Commentaires

  1. Mr_Tea

    22 octobre 2018 at 17 h 00 min

    « Google et Microsoft à genoux devant cette geek de 10 ans »

    Une enfant qui crée une plateforme d’apprentissage comme il en existe déjà des dizaines, dont des plateforme incluant les IA.

    Oui oui … google et microsoft doivent être à genoux …

    Ca a un nom les articles dont les titres sont volontairement démesurés comparé au sujet traité …

    • Emmanuel Ghesquier

      23 octobre 2018 at 5 h 19 min

      Je ne vois pas en quoi il est nécessaire d’être vindicatif, un enfant de 10 ans qui fait ce que peu d’adultes sauraient faire. force le respect et mérite que les médias parlent d’eux pour montrer que tout est possible et crée des vocations chez beaucoup d’autres… Si un enfant créant une plateforme d’apprentissage du code pour d’autres enfants, incluant des intelligences artificielles ne vous bluffe pas, c’est dommage, mais j’ai envie de vous poser une question par curiosité, vous aviez inventé quoi à 10 ans ?

  2. Naerocki

    31 octobre 2018 at 17 h 04 min

    Excellente réponse Mr Ghesquier.
    Ce genre d’histoire ne peut qu’avoir un impact positif sur les nouvelles générations en mal d’espoir.
    Par contre, ce « négativisme » à la française, cela fait déjà nombre d’années qu’il contribue à nous faire dégringoler au classement général.
    Quel gâchis pour un pays aussi privilégié qu’est le nôtre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests