Suivez-nous

Internet

Avec « Mine », Google s’intéresse aussi à vos objets personnels

Google travaillerait sur un futur service de catalogage d’objets personnels nommé « Google Mine ».

Il y a

le

C’est encore chez Google Operating System que la dernière fuite en date de chez Google a été publiée. Le site a mis la main sur des informations relatives à un produit de chez Mountain View actuellement en test dans le Play Store interne de chez Google (et donc potentiellement disponible aussi sur Android).

Il existe donc déjà bel et bien, et pourrait arriver bientôt, le géant de la recherche ne cherchant pas à contredire la rumeur et se contentant de dire à TechCrunch que ses équipes « sont toujours en train de tester de nouvelles fonctionnalités pour améliorer l’expérience en ligne de ses utilisateurs. »

Ce nouveau service s’appellerait donc « Google Mine », en référence au pronom possessif anglais (« le mien », en français). Son rôle ? Permettre aux utilisateurs de remplir les bases de données de Google de leurs possessions « physiques » : livres, vêtements, CDs, DVDs, jeux vidéo, accessoires de sport, décoration… toutes les choses imaginables, en somme. Et référençables.

Big G présente cet hypothétique service en ces termes :

« Google Mine vous permet de partager vos biens avec vos amis et de rester au courant des possessions que vos amis auront partagées. Ce service vous laisse choisir les cercles Google+ avec lesquels vous désirez partager un objet. Google Mine vous permet aussi de noter et critiquer vos items, d’ajouter une photo à lier à un objet et de partager vos nouvelles acquisitions sur votre page Google+. »

Ainsi, la dimension sociale est au centre de Mine. Différentes fonctions permettront d’agrémenter l’entrée de chaque item, comme :

  • émettre un souhait sur un objet
  • demander un retour
  • déclarer un objet perdu
  • prêter ou donner un bien
  • dire avoir déjà possédé un objet dans le passé

Un drôle de service qui reprend les codes des « Collections » Facebook, des wishlists d’Amazon, voire des tableaux de liège de Pinterest, pour en faire un condensé à la sauce Google. Reste à savoir si, alors que l’affaire PRISM-Snowden bat son plein, les utilisateurs seront réellement prêts à établir une liste de leurs biens personnels à la disposition de Google.

(source + image by shelbychicago CC BY-SA 2.0)

14 Commentaires

14 Commentaires

  1. Teslator

    24 juin 2013 at 9 h 12 min

    Depuis le temps qu’on fréquente Google, je crois qu’il sait déjà tout ce qu’on possède…

  2. jc

    24 juin 2013 at 9 h 21 min

    Mais jusqu’où s’arrêtera l’intrusion de Google dans la vie personnelle des gens …

  3. jc

    24 juin 2013 at 9 h 34 min

    Et oui pour l’instant l’éthique reste encore une part importante chez Google mais un jour peut-être que celà se retournera contre nous …

  4. Valentin

    24 juin 2013 at 9 h 41 min

    Viens cambrioler chez moi, j’ai un super téléviseur écran plat que toi mon ami tu ne pourras jamais t’offrir… Longue vie à GG Mine.

  5. victoireL

    24 juin 2013 at 10 h 43 min

    Atroce

  6. Pierre

    24 juin 2013 at 13 h 55 min

    Google is watching you!

  7. Marc Z

    24 juin 2013 at 15 h 59 min

    C’est bon à savoir! Ça a l’air intéressant. Google se diversifie vraiment dans tous les domaines ^^

  8. MT

    24 juin 2013 at 16 h 28 min

    c’est hyper intéressant

  9. sarah

    24 juin 2013 at 16 h 52 min

    Ou va s’arrêter Google????

  10. Ben Renoul

    24 juin 2013 at 20 h 08 min

    En France, ça existe déjà, c’est tout frais (lancé fin avril) et ça s’appelle http://www.sharewizz.com!
    Sharewizz est une plateforme de mise en relation qui permet d’emprunter gratuitement des objets à un ami ou un voisin qui habite près de chez soi. Pratique pour éviter d’acheter et de s’encombrer de certains objets qu’on utilise seulement quelques jours/semaines par an (sac de rando, guide touristique, parc d’enfant, perceuse, raquette de tennis, blender, appareil à raclette, …) 😉

  11. Itacare

    24 juin 2013 at 21 h 45 min

    Assez flippant…

  12. Corentin

    25 juin 2013 at 8 h 52 min

    Google a trouvé un moyen de cibler encore mieux les pubs, bien joués !!
    Non mais franchement, on s’en fout de savoir que nos amis ont un tamagoshi ou un bilboquet !!!

  13. pierre

    25 juin 2013 at 13 h 54 min

    c’est marrant, je cherchais un gestionnaire de prêt il y a peu.
    on a tous vécu ce moment où on reclame un livre, un cd (avant l’an 2000), un tshirt apres plusieurs mois a quelqu’un et qu’on se voit repondre un truc genre : ah non, c’est pas moi qui l’aie

  14. Laura

    26 juin 2013 at 11 h 56 min

    Merci pour cette information! Je pense que Mine est un bon concept pour récupérer un objet prêté ou perdu mais aussi pour prêter ou donner un objet. Bon moyen de communiquer avec son réseaux sur ses biens personnels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests