Google montre comment on pourrait intégrer la réalité augmentée sur les sites web

S’il est déjà possible d’avoir des expériences en réalité augmentée sur des applications Android et iOS, Google veut également que ce type d’expérience soit disponible directement sur les sites web.

Cela fait des années que l’on évoque la réalité augmentée. Et cette année, cette technologie arrive enfin entre les mains des consommateurs lambda. Si pour le moment, les lunettes de réalité augmentée comme les Hololens de Microsoft ou les Google Glass sont encore trop chères pour le grand public, Google et Apple ont développé des outils pour que les développeurs puissent créer des applications en réalité augmentée pour les smartphones.

Le problème, c’est pour accéder à ces expériences (ARKit sur iOS et ARCore sur Android), il est encore nécessaire d’installer des applications. Mais bientôt, il est possible qu’on puisse aussi avoir des expériences de réalité augmentée intégrées directement sur des sites web.

Google vient de mettre en ligne une expérience baptisée Chacmool. Rien de très excitant, il s’agit simplement d’une visite virtuelle d’une œuvre d’art avec les annotations. Mais cela montre comment on pourrait remplacer les photos sur Wikipédia, par exemple, par des expériences en 3D et en réalité augmentée plus interactives.

Pour le moment, pour expérimenter Chacmool, il est encore indispensable d’avoir Chrome Canary ainsi qu’un mobile avec ARCore (et la technologie n’est encore compatible qu’avec quelques modèles haut de gamme). Mais cette expérience nous donne un aperçu de l’internet du futur, avec des bouts d’AR et de VR dedans.

Actuellement, il est déjà possible de trouver des contenus en réalité virtuelle sur des sites web, notamment sur ceux de Facebook et de YouTube. Et bientôt, il en sera forcément de même pour les contenus en réalité augmentée.

D’ailleurs, ce n’est pas vraiment la première expérience de réalité augmentée sur le web qui est créée par Google. L’année dernière, la firme de Mountain View a lancé le site web Qibla Finder, qui permettait de trouver des indications sur la direction de la Mecque en réalité augmentée (pour la prière chez les musulmans).


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.