Suivez-nous

Actualités

Google nous montre l’impact du confinement sur les commerces

Le géant américain a publié un rapport détaillé sur les déplacements de ses utilisateurs dans 131 pays.

Il y a

  

le

 
Google GAFAM
© Unsplash / Paweł Czerwiński

Les données de géolocalisation récupérées par Google permettent au géant du web de faire fonctionner ses outils à commencer par Google Maps. L’application offre, en temps normal, des informations très précieuses sur les embouteillages ou l’affluence dans certains commerces.

Cette fois-ci, le géant du web a décidé de mettre à profit sa gigantesque base de données afin d’aider les gouvernements à évaluer l’impact des mesures de confinement. Dans le COVID-19 Community Mobility Reports, on peut donc retrouver les rapports détaillés de l’évolution des déplacements dans 131 pays. Pour chacun d’entre eux, Google a comparé les fréquentations de lieux tels que les magasins, parcs, restaurants, stations de transport en commun, travail et résidence.

Un confinement plus strict qu’aux États-Unis et moins suivi qu’en Espagne ?

Le rapport compare ensuite l’évolution entre une valeur de référence antérieure au 16 février 2020 et différentes mesures effectuées depuis. « Nous afficherons les tendances sur plusieurs semaines, les informations les plus récentes datant de quarante-huit à soixante-douze heures. Nous afficherons une augmentation ou une diminution du pourcentage des visites, mais nous ne partagerons pas le nombre absolu de visites », précise Google.

Pour la France, la césure est très nette à partir du 17 mars, date du début du confinement. On note ainsi une fréquentation des lieux de divertissement (restaurants, bars, cinémas…) en baisse de 88 %, idem pour celle des parcs en diminution de 82 %. Pour les magasins et les pharmacies, la chute est de 72 %. Les transports publics sont également beaucoup moins fréquentés avec une baisse de 87%. Google note aussi une diminution sur les lieux de travail de 56 %, et une augmentation de la présence au domicile de 18 %.

Dans le rapport, on retrouve aussi l’ensemble de ces éléments détaillés région par région, sans qu’il y ait d’écart trop notable entre ces dernières.

Comme l’ont noté nos confrères du Monde, le confinement semble un peu moins fortement appliqué en France qu’en Espagne où les baisses de fréquentation sont encore plus marquées dans toutes les catégories. Les Français respectent toutefois beaucoup mieux les consignes de distanciation sociale que les Américains si l’on se fie aux chiffres de Google.

La compagnie a par ailleurs anticipé les critiques sur l’utilisation des données personnelles. Elle précise :  « Aucune information personnellement identifiable, comme l’emplacement, les contacts ou les mouvements d’une personne, n’est mise à disposition, à aucun moment. »

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests