Suivez-nous

Navigateurs

Google : « nous n’empêchons pas le développement des adblockers »

Accusé de bloquer des bloqueurs de publicités, Google assure que son objectif est simplement de rendre ces extensions plus sûres en empêchant celles-ci d’accéder aux données personnelles sensibles.

Il y a

  

le

 

Par

logo de Google
© Unsplash - Paweł Czerwiński

Google est en train de faire un grand ménage sur tout son écosystème afin de rendre celui-ci plus sûr. En ce qui concerne Chrome, la firme de Mountain View a annoncé une série de changements baptisée Manifest v3. « Cet effort est motivé par le désir de protéger les utilisateurs et de leur donner plus de visibilité et de contrôle sur les données qu’ils partagent avec les extensions. Pour ce faire, nous aidons notamment les utilisateurs à accorder délibérément un accès aux données sensibles, telles que les courriels, les photos et les comptes de réseaux sociaux », a récemment expliqué Devlin Cronin, un membre de la Chrome Extensions Team, dans un billet de blog.

Mais les changements que Google va apporter sur Chrome sont également controversés. En effet, l’une des restrictions que la firme va appliquer pourrait affecter certains logiciels de blocage de publicité. Google va remplacer la Web Request API, une fonctionnalité très puissante utilisée par certains bloqueurs de publicités par une autre fonctionnalité moins gourmande en données personelles : la Declarative Net Request API.

Les bloqueurs de publicité ne vont pas disparaître, ils fonctionneront juste différemment

Si des développeurs estiment que ce changement vise à éliminer certains bloqueurs de pubs, Google assure que grâce à celui-ci, « une extension n’a pas besoin d’accéder à toutes les données sensibles d’un utilisateur pour bloquer le contenu ».

En effet, avec l’ancienne API, « les utilisateurs autorisent Google Chrome à transmettre à l’extension toutes les informations relatives à une requête réseau (pouvant inclure des éléments tels que des e-mails, des photos ou d’autres informations privées). »

La Declarative Net Request API, de son côté, permettrait de bloquer des publicités, sans toucher aux données sensibles des utilisateurs.

En substance, Google assure donc qu’il n’a pas l’intention d’éliminer les extensions de blocage de publicités, mais que son objectif est simplement de rendre celles-ci plus sûres pour les utilisateurs.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests