Google pénalisera les sites qui utilisent d’affreux interstitiels pour que vous téléchargiez leurs applis

Pour ceux qui consomment l’actualité sur internet, cela ne peut être qu’une bonne nouvelle.

Vous allumez l’écran de votre smartphone, vous cherchez les dernières infos sur Google Actualités ou sur Facebook, puis vous tombez sur un lien intéressant et vous cliquez.

Là, au lieu de tomber directement sur un article de presse, vous tombez sur un interstitiel couvrant la totalité de la page qui vous propose d’installer l’application du site sur votre mobile.

20 secondes passent avant que vous ne trouviez le petit « X » qui permet de fermer cette publicité ou bien le lien « Continuer sur le site mobile ». Ou alors, vous quittez.

Cette situation est très courante. Il semblerait que parce que des études montrent que nous passons plus de temps sur des applications mobiles que sur des pages web, les médias soient prêts à tout (quitte à rendre l’expérience du lecteur très pénible) pour que nous installions leurs applications.

Mais la bonne nouvelle, c’est que Google va faire quelque chose pour décourager les médias à utiliser ces interstitiels

D’après une étude qui a été menée par la firme de Mountain View sur l’un de ses sites, 69 % des internautes qui ont été confrontés à ce type de publicité ont abandonné la page.

Et aujourd’hui, on apprend que le moteur de recherche de Google sur mobile va bientôt pénaliser les sites qui utilisent ces interstitiels (les plus affreux) pour faire la promo de leurs applis.

« A partir d’aujourd’hui, nous allons mettre à jour le test pour les sites mobiles pour indiquer que les sites devraient éviter de montrer des interstitiels de promo d’applications qui cachent une partie importante du contenu », nous explique-t-on dans un billet de blog.

Et à partir du mois de novembre, les sites qui utiliseront encore ces interstitiels seront pénalisés par Google (perte de position sur les résultats de recherche) puisque les pages concernées ne seront plus considérées par celui-ci comme des pages pour mobiles (ou pages mobile-friendly).

La bonne nouvelle, pour les sites, c’est qu’ils pourront toujours faire la promo de leurs applications. Mais Google recommande l’utilisation de bannières qui seront moins intrusives.

Google Interstitiel


Nos dernières vidéos

6 commentaires

  1. J’ai remarqué cela sur une bonne partie des sites que je visite fortuitement depuis un smartphone surtout que sur ces supports on recherche une infos particulière rapidement et ces sites eux, te bombardent d’overlay, popup et autres fantaisie qui bugent, qui sont parfois difficile a tuer. Bienvenue dans l’internet de 2000 version 2015.

  2. Un seul mot: merci! C’est quand même dingue qu’on use encore autant des interstitiels alors qu’il est avéré que cela donne une expérience conso affreuse!

  3. Pingback: Google veut-il que vous utilisiez le web mobile et non les applis ?

  4. Tant mieux !! Tellement énervantes ces interstitiels qu’on ne peut même pas fermer ! Perso je quitte directement la page. Cette décision est une bonne solution.

Répondre