Google se lance dans la calculatrice graphique

Non, Google n’a pas l’intention de concurrencer Texas Instruments sur le marché de la calculette (quoique ?). Derrière ce titre aguicheur se cache plutôt une légère nouveauté apportée au moteur de recherche : désormais, en entrant une fonction mathématique, la représentation graphique de celle-ci s’affichera dans les résultats.

Non, Google n’a pas l’intention de concurrencer Texas Instruments sur le marché de la calculette (quoique ?). Derrière ce titre aguicheur se cache plutôt une légère nouveauté apportée au moteur de recherche : désormais, en entrant une fonction mathématique, la représentation graphique de celle-ci s’affichera dans les résultats.

Etudiants en détresse ou internautes lambda n’auront plus besoin de sortir leurs calculatrices pour vérifier rapidement un calcul ou l’allure d’une fonction. Possédant déjà une calculette de base, Google vient d’enrichir son moteur de recherche d’un générateur de graphes. Ainsi, s’ajoutent aux additions, divisions, et autres racines carrées la possibilité d’entrer une équation dans la barre de rechercher et de voir s’afficher le graphique correspondant.

L’outil est d’autant plus utile qu’il est possible de zoomer et de se déplacer sur le graphique ou le long de la courbe, pour voir les valeurs des points. Il est également possible d’entrer plusieurs équations (séparées par une virgule) pour voir celles-ci s’afficher de différentes couleurs.

Mais quand donc s’arrêteront-ils ? Cette insignifiante petite fonctionnalité est synonyme de plus de temps, encore, passé sur Google pour les utilisateurs au courant de cette astuce.

(source)


21 commentaires

  1. Pingback: Google trace les courbes de vos fonctions mathématiques | CDI de Touscayrats | Scoop.it

  2. Pingback: Google trace les courbes de vos fonctions mathématiques | L'Expert Comptable des startups | Scoop.it

  3. « Cette insignifiante petite fonctionnalité est synonyme de plus de temps, encore, passé sur Google pour les utilisateurs au courant de cette astuce. »

    Ou récupérer le code, le placer sur son serveur perso et la proposition devient : « synonyme de plus de temps, encore, passé sur son serveur perso ».

    db

  4. L’apparition d’une calculette graphique me semble logique et suivant une amélioration souhaité de certaines fonnctionalités intégrées aux services made in Google.
    Cela ne devrait ni perturber les webmaster, ni être désagréable pour tout le monde.

  5. Pingback: Le Google Sunday # 9 | Chrome OS

  6. Pingback: Google : vous lui poserez une question, il vous répondra

  7. Pingback: Vers le Web 3.0 avec la recherche sémantique de Google « les tendances du web

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies