Google sort son chéquier pour les startups qui utilisent Assistant

Google lance un nouveau programme pour financer les startups qui utilisent Assistant.

Google mise énormément sur Assistant ainsi que sur les haut-parleurs intelligents. Et désormais, la firme de Mountain View investit dans les startups qui utilisent son assistante virtuelle. « […] nous ouvrons un nouveau programme d’investissement pour les start-ups qui partagent notre passion pour l’écosystème des assistants numériques, en aidant à faire avancer de nouvelles idées et à faire avancer les possibilités de ce que les assistants numériques peuvent faire », explique la firme de Mountain View dans un communiqué.

Cette aide aux startups inclut :

  • Un capital d’investissement pour aider les startups à se développer et à recruter
  • Une assistance de la part des employés de Google
  • Un accès en avant-première à des fonctionnalités et des outils
  • Un accès à Google Cloud Platform
  • Et un support côté marketing

D’autre part, le programme n’est pas limité à un seul domaine. « Nous accueillons des entreprises dans un large éventail de domaines, y compris des startups qui développent des technologies qui élargissent les fonctionnalités d’Assistant, ou construisent de nouveaux périphériques matériels pour les assistants numériques, ou qui se concentrent sur une industrie particulière comme les voyages, les jeux ou l’hôtellerie», indique Google.

Actuellement, Google a déjà investi dans quatre sociétés, comme Edwin, une startup qui a développé un prof d’anglais virtuel, propulsé par l’IA, qui aide les étudiants à se préparer pour le test d’anglais TOEFL. Pulse Labs, une autre startup financée par Google, aide les développeurs d’applications qui utilisent les interfaces vocales à tester ces applications avec de vraies personnes.

Aucun montant n’est évoqué, mais si vous êtes intéressé par ce nouveau programme lancé par Google, c’est par ici qu’il faut s’inscrire.


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies