Connect with us

Internet

Google soutient Wikipédia à coup de dollars et d’APIs

Google fait un don de 2 millions de dollars à Wikimédia (Wikipédia), et propose des outils gratuitement.

Il y a

le

Amazon donne 1M$ à Wikipédia

Que ce soit sur Assistant, sur son moteur de recherche, ou d’autres services, Google utilise les articles Wikipédia pour informer ses utilisateurs. Et tout cela est gratuit puisque le principe de Wikipédia (et de la fondation Wikimédia) est de partager les connaissances à un maximum de personnes, sans contreparties. Pour fonctionner, l’encyclopédie en ligne compte sur les dons.

Et cette semaine, Google annonce avoir fait un don de 2 millions de dollars à Wikimedia Endowment.

« Google.org fait un don de 2 millions de dollars à la Wikimedia Endowment, la première contribution de Google à son fonds pour la durabilité à long terme », lit-on dans un billet de la firme de Mountain View. « Cela porte notre soutien total à plus de 7,5 millions de dollars, ce qui inclut un montant supplémentaire de 1,1 million de dollars pour le fonds annuel de la Wikimedia Foundation lors d’une campagne spéciale l’année dernière au cours de laquelle les employés ont aidé à décider où diriger les dons de Google. »

Google affiche son soutien à Wikipédia

En substance, Google fait savoir la firme sait être redevable envers l’encyclopédie en ligne. Et en plus de ces dons, Google propose également des outils gratuitement afin de soutenir les contributeurs de Wikipédia.

Récemment, l’encyclopédie a intégré Google Translate parmi ses outils de traduction automatique. Une fonctionnalité qui facilitera la traduction des articles en d’autres langues. Cela est possible grâce à l’API Google Translate que Wikipédia utilise gratuitement.

Google contribue aussi à l’enrichissement du contenu de Wikipédia avec le projet GLOW, qui encourage la création d’articles en langues locales.

Une autre technologie, la Google Cloud Custom Search API, permet aux éditeurs à valider les sources des contributions. Quant à la Cloud Vision API, elle permettra à Wikipédia de « numériser des livres du domaine public dans les langues indiennes pour inclure des sources de citation plus diverses et réputées ».

Il semblerait que la principale préoccupation de Google soit la diversité du contenu sur Wikipédia. En effet, si l’encyclopédie est très complète dans les langues comme le français ou l’anglais, les articles sont moins nombreux pour les langues indiennes, par exemples.

Or ce sont les langues peu présentes sur Wikipédia qui sont utilisées par les personnes ciblées par Google dans le cadre de son projet Next Billion, qui vise à connecter un milliard de personnes provenant des pays émergents ou en développement. « Alors que le prochain milliard de personnes se connecte, il est essentiel que le contenu du Web reflète la diversité de ses utilisateurs », explique Google. « À l’heure actuelle, le contenu Web manque dans de nombreuses langues locales, ce qui limite les informations auxquelles les gens peuvent accéder. En collaborant à des programmes visant à accroître la disponibilité de contenu en langue locale et en fournissant des outils technologiques aux rédacteurs de Wikipedia, nous visons à combler ce fossé et à donner aux rédacteurs locaux les moyens de proposer à leurs communautés un contenu pertinent dans leur langue maternelle. »

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Sounor T.

    26 janvier 2019 at 20 h 57 min

    et ça ne vous choque pas? Le contrôle de l’information? No comment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests