Google Translate, maintenant avec la phonétique audio pour l’anglais

Google Translate, le service gratuit de Google qui permet de traduire du texte ou des pages web à la volée, vient de subir un bon petit lifting avec plusieurs nouveautés et améliorations qui faciliteront encore la vie de l’internaute apprenti interprête. La première nouveauté est d’ordre ergonomique : le bouton « Traduire » disparaît au profit d’une

Google Translate, le service gratuit de Google qui permet de traduire du texte ou des pages web à la volée, vient de subir un bon petit lifting avec plusieurs nouveautés et améliorations qui faciliteront encore la vie de l’internaute apprenti interprête.

ggtraduc

La première nouveauté est d’ordre ergonomique : le bouton « Traduire » disparaît au profit d’une traduction instantanée au fil de la frappe. Enfin, chez moi il n’a pas vraiment disparu, mais il n’est plus utile en tout cas. Google l’aura probablement laissé par précaution pour les navigateurs qui ne supportent pas cette fonction dynamique.

L’autre fonction va aider ceux qui souhaitent traduire du texte dans des langues utilisant un autre alphabet, comme le chinois par exemple, en leur fournissant la phonétique du texte traduit. Il suffit pour cela de saisir son texte puis de cliquer sur « Afficher en écriture latine ».

Enfin, la dernière nouveauté apportera un support appréciable à ceux qui ont un peu de mal avec la prononciation de l’anglais : le mots et phrases traduits en anglais sont maintenant converties au format audio, ce qui permet de les écouter pour en obtenir la prononciation exacte.

Au sujet de Google Translate, je ne sais pas si c’est une impression mais il me semble observer depuis quelque temps une amélioration dans la qualité et la fidélité des traductions entre l’anglais et le français. C’est encore loin d’être parfait mais l’algorithme de traduction de Google évolue progressivement.

(source)


Nos dernières vidéos

19 commentaires

  1. Je pense que c’est normal que le service s’améliore, car lorsque qu’il propose une traduction, on peut indiquer si l’on trouve que c’est une bonne traduction, et donner sa propre correction au cas où.

    Je suis convaincu que Google améliore son service grâce aux internautes en fait…

  2. Je dois dire que j’ai été particulièrement bluffé par ce service.
    Je l’utilise pour la traduction multilingue au sein de plusieurs widgets qu récupèrent de l’info en français et le taux d’erreur est particulièrement faible.
    Ce qui distingue surtout Google Translate des autres c’est la reconnaissance de mots intraduisibles.

    Ainsi :

    « Fin de l’incident voyageur à Châtelet Les Halles, le trafic est retardé de 20 à 30 mn sur l’ensemble de la ligne.
    Trafic normal sur les autres lignes de RER.  »

    donne :
    « End of the incident traveler to Châtelet Les Halles, traffic is delayed 20 to 30 minutes on the whole line.
    Normal service on the other RER lines. »

    Il n’a pas cherché à traduire RER, ni Chatelet les Halles, ni lignes en lanes.
    Bon c’est arrivé malgré tout avec la Fête de l’Humanité qui était traduit mais pas systématiquement.

    Un bien bel outil en tous les cas.

    db

  3. Ah c’est pas une impression, leur système s’améliore en permanence. Je l’utilise pour un site et on voit vraiment l’évolution, surtout concernant l’aspect sémantique…

  4. Je l’utilise assez intensivement depuis un an (anglais => français) et les progrès sont énormes. Au début, il fallait tout reprendre systématiquement, maintenant il n’est pas rare de pouvoir garder des phrases entières. Par contre le style de départ influence toujours beaucoup le résultat, dès que c’est un peu branché/fun/argot, ca dérape…

  5. Pas mal du tout !
    Bon, ce n’est pas parfait (il y a mieux), mais j’ai bien aimé aussi la synthèse vocale pour l’anglais !
    J’espère que google a ajouté des API pour ces nouvelles fonctionnalités, ça me donne des idées d’application mobile 😉

  6. Ah faudra que je le réessaye. Je m’en étais servi qd j’étais encore étudiant pour rendre un dossier en anglais. Et visiblement c’était pas brillant (enfin c’était toujours mieux que moi tout seul). Le service a du s’améliorer depuis.

    Sam, tu dis qu’il y mieux. quel service est le mieux pour toi ?

  7. Pingback: Mise à niveau de Google Translate | Michtoblog

  8. Je devrais réessayer le service alors. Qd je l’avais utilisé à l’époque, il ne m’avait pas convaincu.

    @Sam, tu mentionnes qu’il y a mieux, à quel service penses-tu ?

  9. @toma : En fait je pensais surtout à la synthèse vocale qui est un peu sacadé, et qui fonctionne uniquement en anglais. Il y a par exemple la synthèse vocale de France Telecom qui est assez réaliste :
    http://tts.elibel.tm.fr/tts
    En tous les cas, j’espère que google va mettre à jour ses API (http://code.google.com/intl/fr/apis/ajaxlanguage/)

    Et sinon pour la traduction, ca fait longtemps que je n’ai pas testé systran (http://www.systranet.com/), mais vu le prix de la licence, j’imagine que c’est mieux 😉

  10. J’utilise ce service très fréquemment dans le sens anglais->français.
    La plupart du temps pour un simple mot de vocabulaire et plus rarement pour des phrases complètes.
    Je n’ai pas personnellement besoin d’écouter le résultat des traductions puisque mon besoin initial est uniquement un besoin de compréhension.
    L’amélioration de l’algorithme de traduction est en revanche un point beaucoup plus important à mon avis.
    En tout cas, pour un service gratuit, le google translate est d’une très bonne facture !

  11. Pingback: De la traduction simultanée grâce à des lunettes | Et-demain.com

  12. Oui la traduction français-anglais est beaucoup mieux qu’avant. Toutefois la traduction en italien laisse pas mal à désirer, très certainement en raison d’une conjugaison particulièrement difficile. Espérons que l’amélioration se fasse pour les autres langues.

  13. Pingback: Google : recherche, mail, bureautique, électricité ? | Et-demain.com

  14. Hello, here emma and lisa. Welcome to our television channel BBC. Today we are going to speak about drugs in the youg life. We are receiving a journalist, who is going to talk the damage of drugs. After, we will also interview Kilie, a woman who had addiction problems when she was young. Thanks, i am giving the word to Lisa

Répondre