Connect with us

Moteurs de recherche

Google, un retour dans le secteur des assurances ?

On se souvient tous de la décision de Google fin février 2016, de fermer son service Google Compare, son comparateur dédié aux services financiers permettant de choisir une assurance auto, une assurance-voyage, etc. à peine un an après son lancement aux États-Unis. Pourtant, un frémissement laisse penser que Google pourrait bien revenir et cela se passe en France !

Il y a

le

Google France serait en train de chercher des partenaires auprès de sociétés d’assurance pour concevoir un nouveau service. Cette fois, il ne sera plus question d’un comparateur de prix trop complexe à mettre en place et où Google avait avoué son échec en février, en déclarant : « Le succès que nous espérions n’a pas été au rendez-vous ».

Google ne tourne pas le dos définitivement au secteur de l’assurance

Cette fois Google étudie un retour mais d’une façon plus subtile, au travers de sa division objets connectés, histoire de ne pas trop marcher sur les platebandes des assureurs et des banques, qui restent ses meilleurs clients dans le domaine de la publicité. L’information a été évoquée par Reuters et reprise par nos confrères de chez Clubic. Il serait question de discussions avec AXA ou Allianz, afin de concevoir de futurs produits connectés qui soient liés aux contrats d’assurance.

Il n’est donc pas totalement déraisonnable de penser que Google puisse inclure certaines fonctions à l’avenir, afin de disposer un jour de contrats d’assurance personnalisés à la conduite, ou de pouvoir mieux justifier certains litiges (voiture, maison, voyage, etc.), afin de disposer d’un remboursement plus rapidement. De plus, la firme de Mountain View dispose d’une impressionnante quantité de données qui pourrait servir à concevoir des services.

> Lire aussi :  Tim Cook défend l’utilisation de Google comme moteur de recherche par défaut de l’iPhone

Pour l’instant les choses restent floues et ce n’est pas du côté de chez Google France que nous en saurons plus, puisque le directeur Nick Leeder a simplement déclaré : « nous ne sommes pas une société qui utilise fréquemment le mot ‘jamais’, donc c’est difficile d’exclure d’emblée certaines choses ». A suivre.

Source

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Jean Boissonneault

    18 décembre 2017 at 15 h 30 min

    J’ai impression qu’on va voir Amazon bouleverser le monde de l’assurance avant Google, qui plus à perdre en créant une compétition à ses propres clients lucratif de l’assurance auto et habitation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests