Google va forcer les constructeurs à mettre à jour leurs smartphones Android

Google évoque une modification sur ses contrats avec les constructeurs qui va encourager la mise à disposition des correctifs de sécurités chez plus d’utilisateurs d’Android.

Même s’ils ne permettent pas à l’utilisateur d’avoir de nouvelles fonctionnalités, les patchs de sécurité sont importants. Mais le problème sur Android est que ces mises à jour ne dépendent pas seulement de Google, mais également des constructeurs.

La firme de Mountain View semble néanmoins avoir trouvé une solution pour que les patchs de sécurité arrivent plus rapidement chez les utilisateurs d’Android.

Lors d’une session sur la sécurité d’Android au Google I/O, Dave Kleidermarcher, responsable de la sécurité des mobiles chez Google, a évoqué de nouvelles mesures pour sécuriser le système d’exploitation.

« Nous avons également travaillé à l’intégration de correctifs de sécurité dans nos accords avec les OEM (ndlr, les Fabricant d’équipement d’origine ou FEO) », a déclaré David Kleidermacher. « Maintenant, cela va vraiment conduire à une augmentation massive du nombre d’appareils et d’utilisateurs recevant des correctifs de sécurité réguliers », a-t-il poursuivi.

En d’autres termes, les constructeurs devraient donc être forcés par le contrat qu’ils signent avec Google à envoyer les correctifs de sécurité sur les smartphones des utilisateurs.

Et pour la fragmentation ?

En ce qui concerne la fragmentation de son système d’exploitation mobile, Google semble aussi avoir progressé grâce au projet Treble.

Pour rappel, il s’agit d’une révision de l’architecture d’Android qui fait en sorte que les constructeurs n’ont plus besoin d’attendre les mises à jour provenant les fabricants de composants pour mettre à jour Android sur leurs smartphones.

Et grâce à ce projet Treble, la version beta d’Android P est déjà disponible sur une dizaine de smartphones, fabriqués par plusieurs constructeurs, dont Nokia, OnePlus et Xiaomi.


Commenter