Connect with us

Actualités

Google voudrait empêcher les smartphones Android non-certifiés d’utiliser ses applications

Google semble avoir pris des mesures pour qu’il soit impossible d’utiliser ses applications sur les smartphones Android qu’il n’a pas certifiés.

Il y a

le

Android ou plus précisément l’Android Open Source Project est libre et gratuit. En revanche, afin de garder un contrôle sur l’écosystème, Google ne permet qu’aux constructeurs qu’il a certifiés de préinstaller ses applis. Mais jusqu’à présent, il était possible pour certains constructeurs de contourner cette règle en installant « manuellement » les applications Google.

Cependant, si ce qu’avancent nos confrères de XDA se confirme, Google aurait décidé de se montrer plus ferme en bloquant ses applis sur les smartphones non-certifiés.

Selon The Verge, si vous utilisez un smartphone non-certifié par Google, avec une version d’Android compilée après le 16 mars, les applications et services de la firme de Mountain View ne fonctionnent pas. Google affiche un message, demandant à l’utilisateur de réclamer un mobile certifié. « Le constructeur a préinstallé les applications Google et ses services sans avoir obtenu la certification de Google. Contactez le constructeur et demandez un mobile certifié », lit-on.

Une exception pour les Custom ROM

Fort heureusement, Google est au courant que beaucoup d’utilisateurs d’Android installent des Custom ROM (des versions modifiées de l’OS préinstallé) et a décidé de faire une exception pour ceux-ci.

> Lire aussi :  Tor se dote enfin d’un navigateur pour Android

En effet, pour les Custom ROM, Google permet tout de même l’installation de ses applications.

Mais il faudra enregistrer manuellement le mobile, en envoyant l’ID Android sur g.co/AndroidDeviceRegistration. Et le nombre d’enregistrements est limité à 100 par utilisateur.

Pour le moment, on ne sait pas exactement quels appareils ou quelles marques seront affectés par ce changement. Google ne s’est pas encore exprimé sur le sujet. Mais en tout cas, l’objectif semble clair : obliger les constructeurs non-certifiés à prendre cette certification (ce qui permettra aussi à Google de contrôler les appareils eu niveau de la sécurité).

Pour l’utilisateur, cela signifie qu’avant d’acheter un smartphone Android (surtout s’il s’agit d’une marque inconnue), il faut désormais vérifier si l’appareil est certifié.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests