Google vs. Facebook : la guerre de l’image continue

Google a annoncé avoir acheté « son propre Instagram » : Snapseed. Objectif de Google avec cet achat ? Enrichir l’expérience Google+ ou avoir sa propre appli Instagram dans les Google Apps ? Une chose est sûre : le picture marketing gagne du terrain.

J’en ai parlé précédemment sur Presse Citron : le Picture Marketing est une tendance forte du marketing sur les réseaux sociaux. Depuis cet article, LinkedIn sy est mis également  en annonçant de nouvelles pages entreprises qui permettent de mettre davantage en avant des images qui doivent illustrer les valeurs de l’entreprise. Et hier, on annonçait que Twitter aussi s’engageait dans cette voie. Du côté de Facebook, pas de réelle nouveauté sur la prise en compte des images mais une interview de Mark Zuckerberg qui confirme travailler à l’amélioration significative de son moteur de recherche. Google est probablement visé.

Hasard ou heureuse coïncidence ?

Juste après cette annonce de Facebook, Google a annoncé avoir acheté « son propre Instagram » : Snapseed. Aucun chiffre communiqué, mais il est peu probable que la transaction soit du niveau du milliard de dollars dépensés par Facebook pour Instagram. Objectif de Google avec cet achat ? Enrichir l’expérience Google+ ou avoir sa propre appli Instagram dans les Google Apps ? L’avenir le dira.

Snapseed n’est pas une simple copie d’Instagram et offre davantage de fonctionnalités, mais reste payant. Instagram, ce sont principalement seize filtres et une possibilité de modifier la saturation. Snapseed, c’est un peu plus : ajustement précis des couleurs, de la lumière, mais aussi du recadrage, des filtres vintage et des effets. Ce sont aujourd’hui neuf millions d’utilisateurs et l’application iPad de 2011. L’application est disponible pour Mac ou Windows pour une vingtaine de dollars et sur iOS pour 5$. On attend toujours la version Android.

Google+, ce sont 400 millions de profils créés, et 100 millions d’utilisateurs mensuels (Vic Gundotra, SVP engineering de Google).

Cet achat confirme que le Picture Marketing est vraiment entré dans les moeurs et qu’une marque doit aujourd’hui réfléchir sérieusement à l’image qu’elle veut renvoyer pour être présente sur les réseaux sociaux.

 

 


Nos dernières vidéos

4 commentaires

  1. Il est clair que l’image est actuellement au cœurs des débats pour les grands acteurs des réseaux sociaux, mais ce que je ne comprend pas c’est qu’il ne vise pas encore l’étape suivante : dans la logique, après l’image vient la vidéo, et on sait tous à quel point la gestion et la recherche des vidéos sur Facebook est désastreuse. Je suis persuadé que le premier qui va s’attacher à ce problème dans les mois/années qui arrivent prendra une longueur d’avance sur les autres, et de côté là, Google avec son service Youtube devrait facilement prendre la tête de la course.

  2. On se dirige tout droit vers un monde numérique dirigé par quelques géants de l’informatique, qui auront absorbé toutes les start up et autres petites boites pour créer un univers qui leur est propre. Google, Facebook, Microsoft etc… Ils le font tous. Pas sûr que ce soit une bonne nouvelle par contre !

  3. Il est incontestable que dans cette histoire, c’est Google qui achète ou copie tout. Google est sans pitié La googlecratie est en marche…Big brother c’est lui et le web commence à s’en rendre compte. Facebook c’est sa bête noire, la dernière.

Répondre