Suivez-nous

Réseaux sociaux

Des groupes privés sur Facebook donnaient accès à de l’essence gratuite

Grâce à des groupes Facebook et une télécommande au pouvoir insoupçonné, des voleurs ont pu repartir avec plus de 120 000 litres d’essence… gratuite. L’arnaque a fonctionné jusqu’à la récente arrestations des suspects.

Il y a

le

essence gratuite facebook
© Pexels

À l’aide d’un dispositif particulièrement rodé et de Facebook, cinq personnes ont été en mesure de voler plusieurs milliers de litres d’essence, jusqu’à ce qu’ils se fassent arrêter puis placer en garde à vue.

Facebook et une télécommande magique pour de l’essence gratuite

Au total, ce sont 120 000 litres d’essence qui ont été subtilisés en environ 170 fois par les voleurs entre les années 2017 et 2018. La totalité de ces litres de carburant représente environ 150 000 euros. Il aura fallu un an d’enquête aux autorités pour arrêter les suspects de l’arnaque, qui opéraient dans des petites stations.

Pour voler l’essence, les malfaiteurs se sont servis d’une télécommande achetée en ligne. Grâce à celle-ci, ils pouvaient déverrouiller les pompes comme l’on déverrouille un téléphone, avec un simple code, qui était d’ailleurs bien souvent 0000. Une première personne se chargeait de cette étape avant qu’un autre complice ne passe avec un autre véhicule et subtilise quelque 2 000 litres d’essence. Par la suite, ils utilisaient les fameux groupes Facebook pour revendre l’essence à Paris, donnant l’heure et le lieu de la revente au dernier moment. Une technique non violente, sans effraction et plutôt rodée puisque les voleurs ont pu l’exploiter plus de 150 fois.

Sur les groupes Facebook, les arnaqueurs partageaient des annonces promettant de l’essence à prix cassé. Le colonel Hubert Percie du Sert, commandant de la section de recherches (SR) de Versailles indique au Parisien : « Ils diffusaient des annonces dans des groupes privés sur les réseaux sociaux […] L’heure et le lieu étaient précisés et des automobilistes passaient faire le plein pour un prix défiant toute concurrence. C’était un véritable drive ».

Depuis les récentes arrestations, Total a réglé la faille qui a permis aux voleurs d’utiliser la télécommande pour déverrouiller les pompes à essence. Pour ce faire, le groupe a simplement changé les codes plutôt que de laisser celui d’origine. Une pratique de sécurité qui concerne d’ailleurs autant les pompes à essence que les smartphones et autres appareils.

Ce n’est pas la première fois qu’une telle situation se produit, si bien que d’autres malfaiteurs ont déjà procédé de manière relativement similaire aux États-Unis.

Source

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Julien

    29 mars 2019 at 8 h 40 min

    Des coupables presumes ? euhh la presomption d’innocence plutot non? a la limite des suspects

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests