Hollywood sous la neige

Dire que je l’ai raté à sa sortie, mois qui consommais du cinéma indépendant dans mes jeunes années avec la même avidité que du blog aujourd’hui…Il arrive de temps en temps que Canal+ diffuse un bon film, et ce fut le cas ce soir avec Crash (Collision en français, pas pire).Une pépite. Un film à

Dire que je l’ai raté à sa sortie, mois qui consommais du cinéma indépendant dans mes jeunes années avec la même avidité que du blog aujourd’hui…
Il arrive de temps en temps que Canal+ diffuse un bon film, et ce fut le cas ce soir avec Crash (Collision en français, pas pire).
Une pépite.
Un film à l’européenne, avec un point de vue, contestataire, et ces destins croisés qui se frôlent sans jamais vraiment se rencontrer, une satire sociétale de l’Amérique de l’après-11 septembre.
Une tranche de vie ordinaire à Los Angeles, un L.A. crade, frileux (il neige à la fin), sans les paillettes, sans Hollywood.
Sans le fric.
Juste des petites trahisons, des petites lâchetés au quotidien, le racisme sous-jacent qui ne dit jamais son nom, des blacks corrompus qui défendent des blancs intègres (on aura tout vu), des sales flics blancs libidineux qui abusent de leur pouvoir sur des femmes noires traumatisées, puis qui sont prêts à sacrifier leur vie pour sauver les mêmes femmes d’une combustion certaine après un accident de voiture.
Un mélange des sentiments, un refus du manichéisme traditionnel du cinéma US qui fait vraiment plaisir à voir.
Les pourris gardent un fond de belle humanité, pendant que les bons peuvent flinguer un jeune gars désarmé à bout portant, juste par maladresse…
Un vrai foutoir ce film : vous prenez un bon polar traditionnel, vous saupoudrez d’une bonne pincée de portrait social d’une certaine Amérique (la vraie ?), vous mettez le tout dans un shaker, vous secouez fort, très fort, et vous regardez ce qui sort.
Et surtout, surtout, Paul Haggis, un réalisateur… gentil !
Vous en connaissez beaucoup vous des réalisateurs gentils à Hollywood ?
N’importe-quel autre metteur en scène aurait fait mourir la petite mexicaine dans les bras de son père. Pas lui.
N’importe-quel autre enfoiré de metteur en scène aurait rendu la sublime Sandra Bullock paraplégique après sa chute dans l’escalier. Pas lui.
N’importe-quel autre n’aurait pas donné une chance de survie au chinois écrasé par les deux racailles qui viennent de chouraver un 4×4. Pas Paul Haggis.
Un gentil, Paul Haggis, je vous dis !
Crash déconstruit complètement les clichés hollywoodiens, prend chaque pièce du Lego américain une par une pour les remonter à sa façon, pointant les ravages du communautarisme, le vrai, celui ou chacun vit à côté de l’autre dans une indifférence absolue.
Tant que l’autre vient pas l’emmerder.
Bien sûr ça force un tout petit peu sur le mélo mais pas tant que ça, et de toute façon c’est pour mieux vous cueillir derrière.
Et je ne vous parle pas de la musique, parfaite de la première à la dernière seconde.
Longtemps que je n’avais pas été rémué comme ça par un film moi tiens.
Vous l’av(i)ez vu ?

(mise à jour du 21/03 : où j’apprends que je ne suis pas le seul a avoir aimé et à le dire…:-))


Nos dernières vidéos

20 commentaires

  1. Oui je l’avais vu lorsqu’il est sorti aux states : salle au trois quart vide … Il faut dire que c’etait au Texas ….
    Mais plus tard en lisant quelques revues sur le cinema + en parlant du film avec quelques amis ricains, je me suis rendu compte que la majorite des americains ne pouvaient (voulaient ?) pas vraiment comprendre le sens du film. Trop profond peu etre. Remarque faut voir aussi comment sont conditionnes les cinephiles la-bas. CAD la plupart des films volent au raz du gazon avec comme seul et unique message : Le bon gagne toujours, le mechant perd, dieu aide le heros, et seule l’amerique et les patriotes vaincront ….

  2. Ouaip vu aussi et il fait clairement partie de mes dix meilleurs films… Sandra Bullock dans un rôle complètement nouveau de p**f ; et pareil la musique m’a vraiment marqué (d’ailleurs je viens de me prendre l’album :p, j’avais oublié de me jeter dessus)

  3. Je suis allé le voir lorsqu’il est sorti au cinéma…
    J’ai vraiment adoré.
    J’ajouterai aussi que la Bande Originale est vraiment magnifique 😀

  4. Vu lors de sa sortie en salles en France et grosse grosse surprise, j’ai bien aimé ce film. En plus comme je n’aime pas Bullock j’étais ravi 🙂 Le cast est énorme en plus…

    Pour moi la meilleure scène reste celle ou la petite se jette dans les bras de son père au moment ou l’épicier tire… (bon dis comme ça, ça a l’air à chier :p)

  5. J’étais allé le voir sans conviction et je suis ressorti de la salle enthousiasmé par ce film. Il est resté très confidentiel malgrès quelques récompenses reçues aux US. Une pépite.

  6. je l’ai vu il y a presque 1 an à Montréal et en effet personne n’en parlait. aucun bruit.
    c’est mon meilleur film à vie pour l’instant
    http://www.vincentabry.com/2006/...

    Tout le monde a peur de tout le monde, tout le monde a son coté bon et son coté mal.

    Des collègues me disaient que c’était un film sur le racisme, mais ce n’est pas le cas c’est bien plus que ca, c’est un film de société, une société atrophiée et mal dans sa peau.

    Un film comme seuls les américains savent en faire.

    Un film qu’il faudrait montrer partout en France, ca ne ferait pas de mal.

  7. un film fantastique. un des seuls films que je connaisse ou la bande son et l’image se complete de facon si grandiose.

  8. Je l’ai vu dans l’avion qui m’emmenait à SF (nostalgie). Je savais pas ce que c’était comme film, j’ai pas été déçu ! Très bien…

  9. Vu au ciné, une fois, puis une deuxième fois, acheté en DVD dès la sortie 🙂
    Comme tu dis, ça faisait longtemps qu’un film ne m’avait pas autant remué… On est tout chose en sortant de la salle 🙂

  10. Sur Canal + cette semaine, pas mal de bon film, ‘The Constant Gardener’ passe dans la semaine et vaux vraiment le coup d’oeil !
    Pour ce qui est de Crash, je plussoi avec les commentaires ci dessus 🙂

    ++
    dimup

  11. Gentil? Pas complètement, le petit frère se prend quand même une bastos!

    Pour la scène avec la petite "protégeant" son père, putain ça prend aux tripes, surtout quand on a un loulou de cet age.

    Un très beau film, mais style "croisement de vies" déjà vu, en bien ( certains Altman, Inarittu par exemple), en moins bien (Lelouch).

  12. Dans le même genre (destins croisés) et tout aussi excellent que Collision, un superbe film de Lawrence Kasdan réalisé en 1992, mais qui n’a pas pris une ride: "GRAND CANYON", avec danny glover, kevin kline, steve martin. A voir absolument. Fiche allocine: http://www.allocine.fr/film/fich...

  13. MERCI A TOI Doud69 !!!
    Je cherche le titre de Grand Canyon depuis hier, depuis que j’ai vu Collision car il m’y a fait immédiatement penser, je voulais y faire référence dans mon article, et impossibel de le retrouver ! En plus ça se passe aussi à L.A. qui est également la star du film, version envers du décor.

Répondre