HP abandonne ses tablettes et smartphones sous WebOS !

Alors que des études publiées récemment montrent une domination écrasante de la tablette d’Apple et prévoient peu d’évolution de cette domination avant plusieurs années, alors que Samsung se débat dans uns procédure judiciaire avec Apple qui retarde le lancement de sa Galaxy Tab 10.1, c’est cette fois HP qui mord la poussière.

Décidément la vie des concurrents (ou plutôt, pour le moment, des challengers) de l’iPad n’est pas un long fleuve tranquille. Alors que des études publiées récemment (j’y reviendrai dans un article séparé) montrent une domination écrasante de la tablette d’Apple et prévoient peu d’évolution de cette domination avant plusieurs années, alors que Samsung se débat dans uns procédure judiciaire avec Apple qui retarde le lancement de sa Galaxy Tab 10.1, c’est cette fois HP qui mord la poussière.

Des chiffres alarmants sur les ventes ridicules de la tablette HP TouchPad circulent sur les sites et blogs américains depuis quelques jours, des ventes qui n’auraient même pas atteint 10% des objectifs fixés par HP. Malgré un rabais de 100 dollars sur le prix initial du TouchPad, qui semble avoir été décidé dans une certaine précipitation, le réseau de magasin spécialisés Best Buy aurait reçu un stock de 270.000 TouchPads mais n’a réussi à en vendre que 25.000 à ce jour, ce chiffre ne tenant pas compte des retours pour remboursement de clients mécontents ou déçus. Un fiasco tel que Best Buy demanderait à HP de reprendre l’intégralité du stock d’invendus. D’autres s’apprêteraient à emboîter le pas, comme le distributeur Harvey Norman en Australie

Dans ce contexte, une phrase figurant dans le dernier communiqué de presse de rapport d’activité de HP aura probablement l’effet d’une bombe auprès des analystes, mais aussi de la communauté WebOS et celle des geeks qui rêvaient d’une alternative crédible à l’iPad et à Android :

In addition, HP reported that it plans to announce that it will discontinue operations for webOS devices, specifically the TouchPad and webOS phones. HP will continue to explore options to optimize the value of webOS software going forward.

Traduction :

De plus, HP a indiqué qu’il prévoit d’annoncer qu’il va arrêter les opérations autour des terminaux WebOS, particulièrement le TouchPad et les smartphones WebOS. HP continuera à explorer des options en vue d’optimiser la valeur du système WebOS.

Il se murmure également que cet abandon de la tablette et des smartphones s’inscrirait dans une stratégie globale qui consisterait pour HP à se retirer du marché du hardware pour se concentrer sur les logiciels et les services, comme l’a fait IBM il y a quelques années. Un chemin inverse à celui parcouru par Google, qui devient fabricant avec le rachat de Motorola. L’échec d’HP avec le TouchPad est d’autant plus inquiétant que cette marque fait partie des plus connues du grand public, avec un solide réseau de distribution sur lequel elle pouvait s’appuyer pour promouvoir son TouchPad.

Dans ce contexte, que deviendrait WebOS, dans lequel HP a investi 1,2 milliards de dollars en rachetant Palm en avril 2010 ? On peut imaginer un positionnement à la Microsoft avec Windows Phone : HP fournit le système d’exploitation en licence à différents fabricants de mobiles. Reste à savoir qui sera intéressé à investir en intégration et en marketing pour promouvoir encore un nouveau système d’exploitation totalement inconnu du grand public quand on voit déjà la guerre de titans que se livrent Apple (iOS) et Google (Android) et les difficultés qu’éprouve un autre géant, Microsoft, pour imposer Windows Phone.

Nous l’avions dit il y a déjà quelque temps : les gens ne veulent pas une tablette, ils veulent un iPad. HP vient apparemment de s’en rendre compte. Ce n’est pas une bonne nouvelle.


30 commentaires

  1. Bon résumé des évènements. La question d’HP est aussi celle d’avoir la capacité a être présent en même temps sur le marché des particuliers et sur celui des entreprises. L’innovation étant tirée par les particuliers.

    Une autre question non posée est celle de sa division Image (photo, imprimantes…) qui est quand même du hardware + services

  2. Harvey Norman ne distribue le Touchpad que depuis… lundi. Ils reagissent surtout au fait qu’HP abandonne la fabrication de materiel webOS en retirant les produits de leurs etageres (solution saine et comprehensible, il ne faut pas vendre un produit qui ne sera peut etre pas supporte dans deux mois).

    Apres je reste persuade que webOS est un excellent OS…. excellent OS sur du materiel un peu depasse qu’HP n’a pas pris la peine de mediatiser. On ne peut pas convoiter la place du numero 1 ou 2 sans vouloir depenser un sou en marketing/communication. Et bon, les pubs pour le Touchpad on les attend toujours.

    Je pense qu’il y a d’autres choses derriere, je pense vraiment qu’HP a ete pousse a prendre cette decision par un ou des constructeurs qui cherchent un recours a l’entree de Google sur le marche du hardware mobile.

  3. Il me semble difficile pour HP de licencier son webOS à des tiers qui n’auront certainement pas envie d’investir dans un OS inconnu.

    La seule option qui me semble crédible serait de revendre webOS à un société tierce.

    Mais là encore il voudront certainement rentrer dans les fonds de l’investissement initial. Qui sera prêt à payer autant?

    Une autre option serait de libérer webOS et en faire un concurrent ouvert d’Android. Une façon d’offrir aux constructeurs déçus par le rachat de Motorola par Google…

    Quelle sera l’option retenue par HP?
    L’avenir le dira.

  4. Pingback: HP abandonne ses tablettes et smartphones sous WebOS ! | Les Tablettes tactiles | Scoop.it

  5. Le seul moyne pour renverser l’IPAD est d’amener une alternative ouverte et serieuse intégrant tout ce que n’a pas l’Ipad (SD, USB host, hdmi, flash,…) pour un tarif inférieur de 30%. Pour l’instant aucune tablette Android n’y parvient, mais ca va arriver… les tablettes Archos avec USB host, HDMI, 3G+Wifi a 350€ seront pour sur un bon point de départ.

  6. @nems92

    Comme il a été dis, les gens (la GROSSE majorité des gens), s’en balance de l’ouverture, du hdmi ou du usb host.

    Ils veulent un iPad, car c’est jolie, simple, rapide, fluide, et qu’en 2 minutes aprés débalage sans rien connaitre, on peut publier sur facebook.

    Savoir qu’on peut « offciellement » rooter la machine pour installer un soft d’overclocking ou un sniffer wifi, c’est bon pour les geek. Mais ça ne fait pas vendre.

    Il n’y à guere que le flash qui pourrait eventuellement etre un « vrai » argument aprés du client lambda. Et encore … vu que 95% des videos sont accessible …

  7. Marrant cet eternel manque d’objectivité et ce parti pris en faveur d’Apple. Les tablettes Android représentent une excellente alternative à l’iPad. Je suis très satisfait de ma Eeepad transformer depuis laquelle j’écris ce commentaire. L’échec de webOs était prévisible, comme l’est celui de RIM et de sa playbook. Le pb essentiel à mon avis: le market qui n’attire pas les développeurs. C’est d’ailleurs ce qui va favoriser le devt d’Android face à iOS, sur le marché des tablettes comme sur celui des mobiles.

  8. Il est vrai que Apple domine le marché grand public, mais discrètement Asus et d’autres arrivent à s’y faire une place, j’ai acheté au US une tablette transformer (50% moins cher qu’un iPad) et j’en suis ravis.

    Les mises à jour sont régulières aucun plantage et les applications suffisantes pour une utilisation quotidienne.

  9. Attention, personne ne dis (enfin je pense) que les Andro tablette son de mauvais produits, ou moins bon qu’un iPad.

    Mais vous avez vous, une asus transformer (pourtant un trés bon produit) en tete de gondole tout seul, bien présenté dans un décor classieux ?

    Moi jamais.

    Et tout est à l’avenant.

    Tant que les constructeurs ne comprendront pas que le client de base (la MASSE, pas le geek averti) n’a que faire des caractéristiques techniques, mais s’interesse au fonctionnalité de tous les jours, il seront à la traine.

    Tant qu’ils ne comprendront pas qu’il faut construire les fondation du succés AVANT le produit, le produit ne sera pas concurrenciel face à apple.

  10. Puis y a un truc en plus.

    Apple n’affronte finalement qu’Android. Alors que les constructeurs intégrateur d’android doivent en plus s’affronter entre eux … (avec des machine identique aux même prix … bonjours le combats)

  11. Ils se plaignent des ventes très faibles, en même temps, on la trouvait nulle part …

    Comment peut-on se plaindre de la non vente d’un OS qu’on trouve nulle part ?
    Si toutes les entreprises retiraient un produit qui ne s’est pas bien vendu au bout de 2 mois, il est clair que l’iPad serait encore tout seul sur le marché …
    Sont débiles chez HP, ils ont gâché WebOS.

    J’espère qu’ils vont finir par vendre des licences de WebOS, d’ailleurs, Samsung s’était déjà manifesté pour en acheter.

  12. @mslr: « mais discrètement Asus et d’autres arrivent à s’y faire une place » C’est la méthode coué ?
    Actuellement aucun autre fabricant n’arrive à vendre correctement leurs produits. AU mieux quelques dizaines de milliers d’exemplaires … et comme le dit si bien M’sieur Eric, les gens ne veulent pas une tablette, ils veulent un iPad.
    Concernant WebOS, le fait que HTC et Smasung, entres autres, sont assez mécontent du rachat de Motorola par Google, ça pourrais aidé au lancement de WebOS, surtout qu’a priori, les mauvaises performances de WebOS sont plutôt liés au matériel puisqu’il parait qu’il tourne 2 fois plus vite sur un iPad 2 que sur une TouchPad.
    Une boite comme HTC devrait normalement postuler à WebOS et même tenter un rachat pour en faire son système principal et créer son propre écosystème. Les développeurs suivraient HTC, sans aucun doute.

  13. Non franchement il faut arrêter de se bercer d’illusions.

    HP n’est pas capable de liciencer webOS. Cela supposerait au moins deux chies:
    – HP est prêt à investir massivement dans le developpement pour supporter tous les matériels (ou intégrer le travail des différents constructeurs). Cela ne peut etre réaliste que si les licences rapportent.
    – Ce qui amène au second point contre: qui est prêt à payer une licence sur un OS moribond alors qu’Android est « gratuit »? Alors même que Microsoft prépare Win8 et prépare certainement une stratégie commerciale pour imposer cet OS de la dernière chance?

    Le couple Google/Moto joue plus en faveur de Windows Phone que webOS… Ou BADA (?) le challenger 🙂

  14. Pas certain que l’ipad fasse tourner webOS plus vite. Je pense que l’article original parlais plutôt d’applications (techno web) que le système dans son entier.

    Je ne pense pas que webOS (le système dans son entier) tourne dans un Safari mobile.

    Quelqu’un a plus d’infos sur ce sujet?

  15. HP avait certainement la possibilité de porter WebOS au devant de la scène avec un matériel haut de gamme. Mais ils n’ont vraiment pas les efforts suffisants avec la Touchpad: Ecran et coque décevante, latences logicielles… Et ils accusent également le retard pris par Palm. Bref, ça n’a pas décollé, Apple est solidement installé, Android ne cesse de progresser et ils doivent en plus se fighter avec le partenaire Microsoft… La montagne est immense. Installer son offre cloud pour entreprise lui permettra peut-être de dégager plus de marge sur le long terme.

    Mais pour WebOS, c’est dommage. On verra bien, il n’est pas encore complètement mort.

  16. Pingback: HP TouchPad : les effets inattendus d'un échec annoncé

  17. Pingback: Cyanogen bientôt sur la HP Touchpad ?

  18. Pingback: Tablettes : la débandade ?

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies