Suivez-nous

Smartphones

HTC pourrait licencier sa marque à des constructeurs indiens

Face à la concurrence de Samsung, Xiaomi et d’autres constructeurs chinois, trois sociétés indiennes pourraient utiliser la marque de HTC via un partenariat de licence.

Il y a

  

le

 

Par

Considéré comme l’un des pionniers d’Android, HTC a aujourd’hui du mal à s’imposer face Apple et Samsung sur le segment haut de gamme et face aux nouveaux constructeurs chinois sur les autres segments du marché. Et cela est encore plus vrai en Inde, qui est actuellement l’un des marchés les plus importants dans le monde de la tech (grâce à sa démographie).

Et actuellement, l’entreprise taïwanaise envisagerait de collaborer avec trois constructeurs indiens, Micromax, Lava et Karbonn sur ce marché. Plus précisément, HTC aurait l’intention de licencier sa marque à ces entreprises pour des smartphones vendus en Inde. C’est en tout cas ce qu’indique le site Brand Equity de l’Indian Times, qui cite plusieurs hauts responsables de l’industrie.

En substance, l’idée serait que HTC gagne de l’argent grâce à ces licences. Quant aux sociétés indiennes, elles pourraient utiliser la marque de HTC pour mieux rivaliser avec les constructeurs chinois, comme Xiaomi, qui font actuellement un tabac dans le pays. Et par ailleurs, ces licences ne concerneraient pas que les smartphones mais également les tablettes et d’autres accessoires.

Face à Samsung et aux constructeurs chinois, la marque HTC en renfort ?

“HTC, qui opérait auparavant dans le segment des appareils à plus de 125 INR (ndlr, 130 euros), aidera les fabricants indiens de smartphones à réintégrer ce segment de prix, qui connaît à présent la croissance la plus rapide avec une concurrence intense entre Xiaomi, Samsung, Oppo et Vivo», a déclaré l’une des sources citées par Brand Equity.

Mais pour le moment, on ne sait pas s’il y aura un deal entre HTC et les constructeurs mentionnés dans l’article. Lorsqu’il a été interrogé par Brand Equity, HTC aurait indiqué qu’il pourra en dire plus, plus tard.

Le modèle de licence que HTC s’apprêterait à utiliser avec les constructeurs indiens n’est pas sans rappeler ceux de BlackBerry et Nokia.

Pour rappel, ayant décidé de se focaliser sur les logiciels et les solutions en sécurité informatique, BlackBerry ne fabrique plus de mobiles. En revanche, il a signé des accords de licence avec d’autres constructeurs, dont le chinois TCL. Quant aux smartphones de marque Nokia, c’est une autre société baptisée HMD qui commercialisent ceux-ci.

(Source)

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests