Connect with us

Actualités

Huawei ment sur la qualité des photos de son Nova 3

Le constructeur chinois a tenté de mentir aux utilisateurs en faisant croire que les photographies de sa publicité étaient prises avec le Nova 3. Surprise, le making of du spot publicitaire partagé par l’actrice montre que c’est un appareil photo professionnel qui est à l’origine des clichés.

Il y a

le

Huawei Nova 3

Compte tenu du fait que la qualité des photographies prises par les smartphones est devenue un argument de poids depuis quelques années, certains constructeurs semblent séduits par la triche. C’est le cas de Huawei, qui s’est récemment fait épingler alors qu’il vantait les compétences de l’appareil de son Nova 3. Si le fabricant chinois a récemment dépassé Apple pour devenir le numéro deux du marché des smartphones, cela ne l’a pas empêché de mentir aux utilisateurs. En effet, un court spot publicitaire partagé le 19 août 2018 met en avant la qualité des selfies immortalisés par l’appareil photo du Nova 3. Lors d’un voyage à l’étranger, un jeune couple exploite donc le mobile en question pour prendre ses photos de vacances.

Cependant, l’actrice du spot Sarah Elshamy a fait l’erreur de partager plusieurs photos montrant les coulisses du tournage. Par la suite, celle-ci a rapidement supprimé les publications de son compte Instagram. Et pour cause, l’un des clichés montrait que l’appareil photo utilisé pour les selfies n’était pas le mobile dont Huawei faisait la promotion, mais bien un appareil photo professionnel.

> Lire aussi :  IFA 2018 : Huawei a vendu 10 millions de P20 et de P20 Pro, et pense déjà au P30

Huawei Nova 3 photo

Pas le premier mensonge pour Huawei

Bien que la marque puisse se défendre en indiquant qu’il n’est écrit nulle part que les photographies ont été prises avec le mobile concerné, le montage du spot publicitaire laisse à penser que c’est clairement le cas. Durant l’été 2016, Huawei avait déjà été mis à mal pour les mêmes raisons après avoir fait la promotion de l’appareil du P9. Une fois de plus, les clichés avaient été pris avec du matériel professionnel. À l’époque, l’entreprise avait indiqué qu’elle ne voulait induire personne en erreur.

Il y a quelques semaines, c’est Samsung qui a été la cible de critiques, lorsqu’il a été découvert que certains clichés mis en avant étaient issus de banques d’images et non du Galaxy A8.

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Guillaume

    21 août 2018 at 10 h 37 min

    Hua ri constructeur Japonais, vous êtes sur ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests